Test du déshydrateur Steba de Regenerescence

Lorsqu’on commence à s’alimenter de façon crue et végétale, tôt ou tard, on se demande si l’on va franchir le cap de s’acheter un déshydrateur. Alors voici mon retour d’expérience après un an d’utilisation et tous mes conseils pour choisir votre déshydrateur selon plusieurs configurations.

Le déshydrateur va vous permettre de faire du pain de qualité crue, des fonds de tarte, des fruits et légumes séchés, mais également des yaourts, des fromages fermentés, des pancakes crus et tant d’autres choses encore. C’est un incontournable quand on commence à prendre ses marques en crusine.

J’ai donc commencé l’aventure de la déshydratation grâce à mon partenaire REGENERESCENCE qui m’a offert le modèle Dejelin Nutridry, remplacé depuis par le Steba ED8 sans PBA bien sur. En gros c’est la même machine sous un nom différent. J’ai donc commencé à faire des choses très simples au début, déshydrater des fruits et des légumes est ce qu’il me semblait le plus simple. Puis ensuite j’ai commencé à élaborer des choses plus complexes.

Lorsqu’on déshydrate, il faut des feuilles teflex pour sécher les purées, les biscuits ou tous les aliments collants. Sans ces feuilles teflex, adieu les biscuits (ou devrais-je dire biscrus). Les feuilles teflex étant rectangulaires, vous ne pourrez donc pas les utiliser avec le Steba. A la place, il vous faudra des feuilles Nutriflex qui sont rondes et trouées au centre, spécialement conçues pour le Steba.

Pour sécher les herbes et les fleurs, il faudra mieux utiliser la grille spéciale Flowerflex. Elle est également très pratique pour les fruits de petites tailles, les spaghettis ou si vous aimez la découpe fine tout simplement.

10% DE REMISE SUR LA BOUTIQUE REGENERESCENCE + LIVRAISON OFFERTE
AVEC LE CODE UNETOUTEZEN10

Le déshydrateur parfait pour les petites préparations

Le déshydrateur Steba vous permettra de réaliser des préparations de petites tailles. Comme il a un trou au centre, vous ne pourrez pas réaliser de préparations “pleines” comme les grandes pâtes à pizza crues par exemple, vous serez obligé de faire des portions individuelles. C’est important à prendre en compte avant l’achat de votre déshydrateur. Pour une famille de 4 personnes en transition alimentaire vers du cru, cela risque d’être un peu juste mais tout dépend de ce que vous souhaitez faire. Pour les préparations plus importantes, je vous conseillerai le Steba ED6 (au tarif de 195,80€ au lieu de 229€ avec le code unetoutezen10 + la livraison offerte).

Crackers en préparation
Oignons caramélisés crus

Ou placez votre déshydrateur ?

  • Si vous avez une cuisine ouverte, je pense que le placer dans une pièce séparée est l’idéal. Comme tous les déshydrater, il fait un peu de bruit de soufflerie ce qui peut être gênant si votre salon est à côté. De plus, les odeurs de déshydratation se feront sentir, selon ce que vous ferez, ça sera plus ou moins prononcé. Ainsi des pommes marinées déshydratées sentiront très bons, alors que des oignons caramélisés auront une odeur bien plus forte ! Pensez également qu’une déshydratation dure en moyenne de 12h à 16h, donc si vous allez le calme pour méditer, placez le dans une autre pièce.
  • Si votre cuisine est fermée, vous pourrez lui trouver une place facilement (il est assez compact), soit l’encastrer. Ainsi, vous pourrez vous en servir tous les jours si besoin.

La consommation énergétique d’un déshydrateur

Je ne suis pas une grande experte des calculs énergétiques, voici donc un rapide calcul et reprenez moi si je me trompe… La puissance de ce déshydrateur est de 500W. Partons du principe qu’on l’utilise 2 fois par semaine (soit 96 jours par an) à raison de 15 heures à chaque déshydratation, soit 30h par semaine.

Pour calculer la consommation, on utilise les kilowattheures (kWh). Le calcul est le suivant :
la puissance x le nombre d’heures d’utilisation x le nombre de jours /1000
Donc 500W x 15h x 96 jours / 1000 = 720 kWh.
Le kWh étant en moyenne à 0,15€,
1440kWh x 0,15€ = 108€ par an
Utiliser votre déshydrateur 2 fois par semaine vous coutera 108€ par an en électricité

Comparé à un four classique qui consomme 2000W qu’on utiliserait 30 mn par jour, son cout énergétique serait de 365 kWh soit 55€ par an mais sa cuisson détruit les vitamines et minéraux. A choisir, je préfère payer un peu plus cher et avoir un mode de “cuisson” sain.

Les avantages du déshydrateur Steba ED8

  • La déshydratation est uniforme et rapide grâce aux plateaux de séchage rotatifs à 360° (les plateaux tournent autour du trou central)
  • Les plateaux de séchage sont assez grands et mesurent 32 cm
  • On peut facilement régler la température allant de 35 à 70 °C
  • Conçu sans PBA
  • Affichage numérique pour la température et la minuterie
  • Garantie : 2 ans
Pain cru au cumin ©Regenersecnce

Pain cru au cumin ©Regenersecnce

Les inconvénients du Steba ED8

  • Ne convient pas pour faire de grandes préparations
  • Peut sentir trop le neuf au début, lavez bien tous les plateaux et faites le tourner à vide quelques heures

Mes recettes préférées

Article écrit par Johanna Colas, Naturopathe
Crédit photo : Une Toute Zen et Le Parisien