ACTUS, LE JEÛNE

La purge aux sels d’epsom ou à l’huile de ricin ?

Vous vous apprêtez à jeûner ? Ou vous souhaitez juste avoir des renseignements sur les purges ? Vous êtes au bon endroit !! Cela fait quelques années que je fais de temps en temps des purges, principalement avant de faire un jeûne, mais également en entretien. Je vais vous expliquer la différence entre les 2 principales purges afin que vous sachiez laquelle choisir.

Que veut dire se purger ? C’est vider tout ce qui se trouve dans nos intestins (entendez par là, allez souvent aux wc se vider)… C’est comme un bon nettoyage de printemps de la maison (votre corps) !

La purge va vous aider à nettoyer tout le système digestif et à alléger le foie qui va travailler à plein régime surtout lors des premiers jours de jeûne. En revanche, elles ne sont pas adaptées aux personnes ayant les intestins sensibles. Demandez toujours l’avis d’un naturopathe avant de vous lancer.

Lorsque vous commencez à jeûner, s’il vous reste les matières issues du bol alimentaire (des restes de repas non encore évacués aux toilettes) dans l’intestin, ces matières vous donneront la sensation de faim. De ce fait, la plupart des naturopathes conseillent de purger l’organisme avant de faire un jeûne parce que commencer un jeûne le ventre vide permet donc de réduire la sensation de faim, et de rentrer plus vite dans le jeûne.

Avez vous plutôt des glaires ou des cristaux à évacuer ?

Dans le corps, il peut se produire 2 types d’inflammations : avec des cristaux ou avec des glaires (colles). Ce sont ces 2 paramètres qui vont permettre de choisir l’une ou l’autre des purges.

  • Les cristaux sont des acides qui donnent des crises douloureuses, par exemple ce sont les calculs rénaux, la goutte, des tendinites, toutes les inflammations en ites, si cela fait mal, vous aurez besoin de vous purger aux sels d’epsom qui auront une action sur les cristaux du corps.
  • Les glaires, eux, ne font pas mal, ils sont dérangeants, pesants, c’est par exemple, la toux grasse, des lourdeurs par endroit, les pertes vaginales, les kystes, les fibromes, le nez qui coule épais tous les jours, etc. Dans ce cas, la purge à l’huile de ricin est excellente. C’est la reine des purges comme le dit Irène Grosjean (la papesse du cru et de la detox) ! Même ceux qui font des crises douloureuses peuvent aussi se purger à l’huile de ricin.
  • Si vous ne savez pas quel type de purge choisir, ou si vous souhaitez juste faire des purges d’entretien alors commencez par la purge aux sels d’epsom.

Contre-indications et mise en garde

Ce site présente un caractère purement informatif.
Les informations ici présentes ne doivent en aucun cas être considérées comme des conseils médicaux. En cas de doute ou problèmes majeurs, veuillez contacter votre naturopathe ou votre médecin traitant. 

Contre-indications

  • Femmes enceintes (risque de fausses couches élevé et de déclencher l’accouchement)
  • Nourrissons, personnes âgées,
  • Personnes à faible vitalité, fatiguée ou très maigres, 
  • Personnes ayant subis une chirurgie récente, 
  • Personnes ayant des problèmes importants au niveau du foie et des reins,
  • Personnes sous traitement médical important comme la chimiothérapie,
  • Ne pas pratiquer la purge si vous en avez peur, il faut la faire en conscience et restez positif.
  • Ne pas faire la purge en période menstruelle (les règles), vous risquez sinon de ne pas avoir vos règles. Je l’ai déjà expérimenté par mégarde… en revanche, les règles reviennent normalement le cycle suivant.

Mise en garde

  • La purge est une méthode de nettoyage assez drastique. Sauf si vous êtes en confiance avec vous même, sinon rapprochez-vous d’un naturopathe. 
  • Les personnes à faible vitalité (épuisée et très fatiguée) ou ayant un système digestif fragilisé ne doivent pas faire de purge car elles peuvent être victimes de malaise. Commencez plutôt par vous reminéraliser avec beaucoup de jus de légumes tous les jours.
  • Pour toutes les personnes sous traitement, il faut l’indiquer à son médecin traitant et/ou à son naturopathe. Prendre la purge éloignée de la prise de médicament.
  • Si vous êtes malade, affaibli ou souffrez de toute condition grave, consultez sans attendre un professionnel de santé.
  • Ne pas pratiquer la purge sans avoir travailler au préalable sur son hygiène de vie et son alimentation. Pour éviter le burn-out de vos fonctions pendant ou après la purge, il faut déjà, depuis un certain temps, avoir une hygiène de vie en accord avec les besoins et les capacités de votre organisme : manger beaucoup de fruits et légumes, évitez les plats industriels, éviter les sucres raffinés (alcool, patisseries…)…

La purge aux sels d’epsom

Les sels d’epsom sont aussi appelés sulfate de magnésium. Cette purge élimine une bonne partie de la plaque et des débris collant aux parois intestinales = purge intestinale. Vos selles seront liquides tant que vous aurez des déchets intestinaux à éliminer.

Le sel d’Epsom est actif grâce au magnésium, d’ailleurs prescrit pour la détente, autant nerveuse que musculaire. L’usage le plus courant du sel d’Epsom est la purification de l’organisme et surtout le foie, la vésicule biliaire et le pancréas. En parallèle, il permet de vider les intestins via l’absorption du magnésium et le rejet du soufre.

Mélangé dans de l’eau, son gout est très amer, cependant c’est la seule façon de le prendre par voie orale pour purger ses intestins. 

Avant la purge aux sels d’epsom

L’alimentation que vous aurez dans les 15 jours avant la purge sera décisive sur les réactions de votre corps. Il est recommandé de s’orienter vers une alimentation crue ou vapeur 15 jours avant. Prenez également des jus de légumes tous les jours, soit à l’extracteur de jus, soit lacto-fermentés (au supermarché bio).

Jeûner pendant 12h avant la purge. Le dernier repas précédent la purge sera constitué, soit de fruits frais, soit de légumes crus. Il faut totalement éviter les viandes, les poissons grillés, les plats qui mettent du temps à se digérer. Ni café, ni sucres, ni chocolats, ni alcools, ni pâtisseries et charcuteries.

Le jour J, comment prendre la purge aux sels d’epsom ?

Choisissez un jour de la semaine où vous êtes tranquille à la maison. Diluez 1 à 2 cuillère à soupe dans un verre d’eau que l’on boit à jeun, ajoutez-y un peu de jus de fruit si vous souhaitez casser l’amertume.
Vous aurez envie d’aller aux wc peu de temps après, il faut donc être disponible sur une journée pour ne pas être stressé. Il faut retenir que plus une personne sera intoxinée, plus le délai pour aller aux wc sera long. Certains iront aux toilettes 1h après, d’autres 4h après.
Imaginons vous prenez la purge à 9h le matin. La veille au soir, diner leger vers 19h/20h : légumes vapeurs ou soupe, filet d’huile d’olive et jus de légumes. Le lendemain matin, au réveil, vous pouvez boire de l’eau mais ne mangez pas, restez à jeun. Buvez le verre d’eau avec les sels d’epsom et allongez vous sur votre lit durant 30/45 mn avec une bouillotte sur le ventre ou sur le côté droit de votre corps (là ou se trouve le foie), cela va aider le foie à évacuer les toxines. Détendez-vous, lisez, regardez une série à la télé…
Important : buvez 2 litres d’eau Mont Roucous, de tisanes ou de bouillon de légumes dans les 2 heures qui suivent votre prise de purge. Cela va aider à faire sortir les cristaux d’acide.
Si vous avez pris votre purge le matin, et qu’à 19h, vous n’êtes toujours pas allé aux wc, vous pouvez reprendre 1 cuillère à soupe de sels d’epsom dans un verre d’eau. Dans tous les cas, ne pas remanger tant que vous n’êtes pas allé aux toilettes.

Vous trouverez des sels d’epsom en supermarché bio, ou sur Waam cosmetics.

L’huile de ricin, excellente pour detoxiner les glaires (ou colles) du corps

Baptisée la reine des reines des purges par Irène Grosjean, l’huile de ricin est excellente pour se purger, elle met en mouvement notre lymphe pour nettoyer les liquides dans lesquels baignent nos cellules = vidange lymphatique. L’huile de ricin réussi à expulser les glaires stagnants hors du corps. Le corps arrive tout seul à éliminer certains déchets (comme les déchets acides) mais pas les glaires. Quand votre corps aura des glaires, il essaiera de vous alerter que des glaires sont présentes et qu’il demande de l’aide pour les évacuer. Mais bien souvent, les signaux qu’il nous envoie ne sont pas compris (nez qui coule sans raison, pertes vaginales, fibromes, kystes…).

L’huile de ricin contient de l’acide ricinoléique qui entrainera une libération des toxines accumulées un peu partout (mais surtout au niveau lymphatique) en direction de nos organes émonctoires, en vue de leur élimination. Elle va vider les intestins et les nettoyer des mucosités qui se sont accumulées et qui ont durcies au fil des années. Cela va désencombrer les organes digestifs que sont l’intestin (le grêle et le côlon), le foie et la vésicule biliaire, le pancréas. Ses principes actifs permettent également de réparer les cellules endommagées.

 Lorsque je sens que j’ai une surcharge de « glaires » dans mon corps, surtout après la consommation de céréales comme le riz pendant quelques repas, j’utilise l’huile de ricin. Mais attention, officiellement l’huile de ricin est interdite à la consommation, elle est à usage cosmétique seulement.

Avant la purge d’huile de ricin

Pour que votre purge soit agréable, il faut respecter quelques règles très simples. Pour ma part, cette purge a été géniale, je l’avais bien préparée avec une alimentation adaptée plusieurs jours avant, aucune douleur ni désagrément à part quelques mini-gargouillis au ventre et une légère nausée.

  • L’alimentation que vous aurez dans les 15 jours avant la purge sera décisive sur les réactions de votre corps. Il est recommandé de s’orienter vers une alimentation crue ou vapeur 15 jours avant. Prenez également des jus de légumes tous les jours, soit à l’extracteur de jus, soit lacto-fermentés (au supermarché bio).
  • Jeuner pendant 12h avant la purge. Le dernier repas précédent la purge sera constitué, soit de fruits frais, soit de légumes crus ou vapeur. Il faut totalement éviter les viandes, les poissons grillés, les plats qui mettent du temps à se digérer. Ni café, ni sucres, ni chocolats, ni alcools, ni pâtisseries et charcuteries.
  • Ne pas boire dans les 7 heures qui précèdent la purge et durant environs 12 heures qui suivent la prise de purge d’huile de ricin. Si cette étape n’est pas respectée, la purge ne marchera pas efficacement.

Le jour J, comment prendre la purge d’huile de ricin ?

  • Diluez entre 3 et 6 cuillères à soupe d’huile de ricin dans un verre de jus de fruits, je vous recommande les nectars type abricot car ils sont épais et l’huile de ricin apparait moins présente. Mettre l’huile en dernier sinon elle restera collée au fond du verre…
  • Notez que vous pouvez tester par exemple 2 cuillères à soupe, mais vous aurez juste un effet laxatif et pas l’effet purgatif recherché. Voici les dosages :
    • Entre 40 et 50 kg :  3 à 4 cuillères à soupe 
    • Entre 50 et 70 : 4 à 5 cuillères à soupe
    • Plus de 70 kg  : 5 à 6 cuillères à soupe
  • L’huile de ricin n’a pas d’odeur ni de gout mais il est préférable de la boire en se bouchant le nez et de laper une goutte d’huile essentielle après (type menthe poivrée, tea-tree, orange, citron, toutes sauf : HE d’origan, de thym, de basilic sacré, de muscade, de noix de muscade, de persil et de sarriette qui ne sont pas recommandées). Si vous faites souvent la purge, changez de jus de fruits à chaque purge, cela évite l’effet répulsif que votre inconscient peut créer en voyant l’huile de ricin
  • Ensuite vous ne devez ni manger, ni boire pendant idéalement 12h minimum. Si vous pouvez tenir 24h c’est encore mieux. Vous devez respecter un jeûne à sec (sans boire) car le système digestif doit être au repos afin de permettre un nettoyage en profondeur. De plus, l’huile est efficace en l’absence d’eau. Sans eau, vous permettrez ainsi à l’huile de décoller les matières desséchées. 
  • S’allonger pendant 30 mn avec une bouillotte sur le ventre ou le foie.
  • Masser son ventre avec des huiles de lavande, de romarin, de rose… les huiles essentielles revitalisent. On remercie son corps pour le travail réalisé.

Vous pouvez trouver de l’huile de ricin de qualité cosmétique en supermarché bio, mais tous n’en n’ont pas. Sinon, vous en trouverez sur Mademoielle Bio, sur Waam Cosmetics ou sur Vidya Shop.

A quelle fréquence faire les purges ?

Vous pouvez faire cette purge en entretien tous les 15 jours, mais il est important d’écouter son corps, certains la font toutes les semaines, d’autres tous les mois et d’autres tout au long de l’année sous suivi d’un naturopathe… Plus la purge est pratiquée, plus elle va aller chercher en profondeur les toxines bien logées. Les intestins s’obstruent de matières qui s’assèchent au fil des années ce qui est souvent dû à des années de malbouffe ou à des mauvaises associations alimentaires.

Abuser de la purge, qu’elle soit aux sels d’epsom ou à l’huile de ricin, peut perturber le fonctionnement naturel de l’organisme ou le stresser. Tout comme l’utilisation régulière de laxatifs, la purge régulière peut rendre le mouvement intestinal naturel paresseux. Toutefois, une purge régulière sur une longue période peut être recommandée pour des cas bien précis de pathologies. Dans ces cas, un suivi personnalisé avec un naturopathe est indispensable. 

Après les purges aux sels d’epsom ou à l’huile de ricin

La reprise alimentaire doit être progressive en commençant soit par des fruits frais, soit un jus de légumes ou soit un bouillon de légumes avant de reprendre une alimentation conventionnelle. Ne jamais rompre une purge en ingérant des aliments difficiles à digérer car votre corps est toujours en phase de détoxination. Durant 24h à 48h, mangez des fruits et des légumes cuits, puis passer sur une alimentation crue si vous le souhaitez. Réintroduisez les autres aliments petits à petits.

Quand faire la purge ? le matin ou le soir ?

Personnellement je préfère faire la purge le matin à jeun. Je préfère car, pour moi, le sommeil est important, je ne veux pas avoir à me lever toutes les heures pour aller aux wc… Je trouve aussi que c’est plus simple à gérer car la nuit a servi de jeûne, ainsi, notre estomac est vide au réveil (si on a mangé léger le soir). Et comme il faut être à jeun durant de longues heures avant une purge, je préfère franchement la faire la matin.
Cependant, parfois pour des raisons pratiques en terme d’emploi du temps, faire votre purge en fin de journée ou soirée sera plus facile. La seule chose est qu’il faut surveiller son alimentation du midi à la lettre (une bonne assiette de légumes vapeur, jus de légumes), et ne plus rien manger a partir de 13h, vous pourrez boire votre verre de sels d’epsom ou d’huile de ricin a partir de 19h. Faire la purge le soir revient à prendre la purge à la place du diner.
C’est pour cela qu’il est plus facile finalement de le faire le matin à jeun, on sait que le dernier repas remonte a plusieurs heures !

Les indispensables à ne pas oublier avant la purge

  • Achetez une bouillotte pour la poser sur le foie et activer la purge.
  • Achetez du papier toilette doux, car si vous avez des acides à évacuer, cela risque de chauffer légèrement en vous vidant, conseils de mon amie Layla :-)
  • Pratiquer la purge dans une atmosphère sereine, sans pression ni stress. L’idéal étant d’être seul, Il est important de se détendre lors de la mise en place de la purge. Il faut prendre du temps pour soi.
  • Pratiquer la purge en lune décroissante (quelques jours après la pleine lune) pour un maximum d’efficacité. 

Mes premières fois avec les purges

Dans le cadre de mon programme Fibrodetox (pour les femmes ayant des fibromes), j’ai fais la purge à l’huile de ricin afin de solutionner, de façon naturelle, les quelques fibromes qui se sont emparés de moi… le résultat est étonnant et a considérablement améliorer ma situation.

J’ai eu quelques nausées, signe que le foie et les reins fonctionnent bien et qu’ils vous envoient un message disant que le travail est en cours et qu’il ne faut pas manger.

La purge s’est super bien passée, j’avais fait une bonne préparation avec une alimentation végétarienne (fruits, legumes et oleagineux) 10 jours avant la purge. Je n’ai eu ni douleurs, ni spasmes. J’ai perdu 1 kg suite a la purge, et surtout plus de saignements (j’avais des saignements entre les règles), j’ai eu les idées claires. Des choses émotionnelles peuvent sortir, on ne se sent plus coupable de certaines choses, on sort des choses enfouies juste en y repensant et on se disant qu’on a fait les bons choix dans le passé.

Dans le passé, j’ai fais de nombreuses purges au sels d’epsom, j’ai senti les bienfaits à charge purge. C’est comme si le fait de vider ses intestins était comme un « reset » de notre cerveau et de notre ventre en terme d’alimentation si on sait etre un minimum à l’écoute de son corps bien sur.

En général, je prends la purge (sels d’epsom ou huile de ricin) vers 10h, et je commence à aller aux wc vers 13h et toutes les 20 mn durant 2 à 3 heures environs. Ensuite ça se calme. Chaque personne est unique, je connais des personnes qui vont aux toilettes seulement en fin de journée…

Crédit photos : Mary Costa

Previous Post Next Post

29 Comments

  • Reply nicolas desjardins 4 mars, 2020 at 22 h 25 min

    Superbe article! Je prend parfois des bain au sel d’epsom mais je ne savais pas tout les bénifices de ce produit. Je vais essayer votre purge prochainement, cela me semble très intéressant, merci!

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 5 mars, 2020 at 22 h 23 min

      Merci beaucoup Nicolas. Je suis heureuse que cet article vous ait appris quelque chose de nouveau :-)

  • Reply Laetitia 5 avril, 2020 at 16 h 04 min

    Merci beaucoup Johanna pour les détails apportés sur les purges.
    Je me demandais justement, à quelle fréquence utiliser une purge à l’huile de Ricin et quand effectuer une bonne reprise alimentaire après une purge à l’huile de Ricin…
    Etant une adepte des jus de légumes, alimentation sans produits carnés, sans produits laitiers et sans gluten, j’oriente mes reprises alimentaires avec un jus de légumes mais je ne connaissais pas le durée de l’abstinence alimentaire après une purge… Maintenant je sais ! 20h00 minimum -24h00 idéalement…
    Mon expérience :
    Personnellement, j’ai commencé par des jeûnes (seule) puis l’hydrothérapie du côlon (accompagnée), lavement (seule), purge au Sulfate de Magnésium et maintenant à l’huile de Ricin…
    Autant la première et seule purge au Sulfate de Magnésium a fait effet durant 5 jours (heureusement j’étais en vacances)… Autant la purge à l’huile Ricin fait effet en moyenne 11h00 après la prise et sur 3h00 environ…

    Encore Merci et je garde précieusement votre article et pourquoi pas le partager sur les réseaux sociaux pour celles et ceux qui en auraient besoin…
    Belle journée à vous :-)

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 7 avril, 2020 at 0 h 14 min

      Bonsoir Laetitia,
      Merci beaucoup… pour moi la purge a l’huile de ricin, c’est environs 3h apres la prise. Mais tout depend des personnes…
      A bientot et belle continutaet bravo pour votre parcours vers le bien-être

  • Reply Yavanna 5 avril, 2020 at 18 h 52 min

    Merci beaucoup pour tout ces conseils. Généralement j’utilisais l’huile de ricin en cataplasme. Je ne savais pas qu’elle pouvait s’ingérer.
    Auriez vous des contre indications au niveau de certains fruits et légumes ? Je souhaite en faire une car trop d’acidité dans les intestins et j’ai peur que certains aliments même s’ils sont réputés sains et adaptés pour l’avant purge ne correspondent pas à ma problématique intestinale.
    En tout cas je viens de découvrir ce site et je le trouve extrêmement complet. Merci pour le temps que vous passez à rédiger tous ces articles !

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 7 avril, 2020 at 0 h 09 min

      Bonsoir Yavanna,
      Oui on peut l’ingérer pour se purger mais il faut mieux le faire sous suivi d’un naturopathe, c’est toujours mieux d’être accompagné surtout si c’est la première fois.
      Pour les fruits et legumes acides, il faut éviter la tomate et le kiwi principalement car très acides. Je vous conseille le pamplemousse, la banane, l’abricot ou la mangue :) mais bon après, il faut surtout prendre un fruit qui passe bien au gout pour vous. La première fois ça va aller, mais les fois suivantes peuvent être écœurantes car l’huile est très visqueuse.

  • Reply florence barbier 5 avril, 2020 at 23 h 18 min

    Bonjour, Merci pour aussi bien l’aspect agréable de la présentation de l’article par vos photos, vos types de caractères de police, que tout votre contenu.
    Venant tout juste de découvrir Irène Grosjean , me voilà passionnée et partie à l’exploration de mon corps avec dans un premier temps les purges salines.
    Vos conseils de bouilllote sur le foie je retiens pour la prochaine fois , j’ai pu observer de que s’allonger juste après avoir bu a limité les effets inconfortables des nausées.

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 7 avril, 2020 at 0 h 05 min

      Merci beaucoup Florence :-)

    • Reply Casado 19 avril, 2020 at 20 h 18 min

      Bonsoir,
      Le sel d’epsom trouvé en magasin bio pour les bains et le même pour faire les purges ?

      • Reply Johanna, Une Toute Zen 19 avril, 2020 at 20 h 30 min

        Oui c’est le même :-)

  • Reply Devi 16 avril, 2020 at 22 h 37 min

    Merci pour votre article. Je souhaite faire une purge à l’huile de ricin (ma 1ère purge) et pour cela j’ai besoin d’accompagnement. Pourriez-vous me recommander un(e) naturopathe compétent pour me suivre à distance ? Vous pouvez me répondre par mail.

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 17 avril, 2020 at 13 h 30 min

      Bonjour, je ne connais pas de naturopathe spécialisée dans la purge à distance malheureusement. Le mieux est peut etre d’en contacter un proche de chez vous ? Je vais proposer un accompagnement en jeûne et donc en purge en 2021 mais en attendant, il faudrait contacter un pro proche de chez vous. Dites moi si vous trouvez quelqu’un, cela pourra en intéresser d’autres.

  • Reply SANTOGROSSI 17 avril, 2020 at 1 h 20 min

    Bonjour merci pour votre article j ai rencontré Irène Grosjean superbe naturopathe et je dois faire une purge huile de ricin mais je sais pas car l huile de ricin est toxique ? Peut on la boire?

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 17 avril, 2020 at 13 h 26 min

      Le ricin est une plante toxique car elle contient de la ricinique. L’huile de ricin de qualité cosmétique est débarrassée de l’acide ricinoléique, elle provoque une réaction intestinale par la purge (diarhée). Personnellement, j’en fais régulièrement et pas de soucis, j’ai d’ailleurs découvert cette huile grace à Irène Grosjean. Je pense que si vous n’osez pas en prendre, vous pouvez vous rabattre sur les sels d’epsom qui ont une action de purge également mais moins profonde. Ceci dit, c’est parfait pour commencer. Si vous souhaitez tester l’huile de ricin, vous pouvez tenter au début avec juste une cuillère à soupe, l’action sera vraiment moindre mais pour tester ça peut être bien. Par ailleurs, comme je ne vous connais pas, n’oubliez pas que si vous avez une maladie reconnue, contactez un naturopathe, c’est toujours mieux d’avoir un avis professionnel.

  • Reply Audrey 18 avril, 2020 at 16 h 53 min

    Bonjour Johanna,
    Merci pour ce bel article, en ayant du temps pendant le confinement je me suis acheté de l’huile de ricin et du sel d’epsom. Puis je faire les deux? Si oui à priori vous conseillez de commencer par le sel? Combien de temps entre les deux?
    Merci beaucoup

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 18 avril, 2020 at 20 h 33 min

      Bonsoir Audrey,
      Il n’y a pas d’intêret à faire les 2, du moins, pas en même temps… Si vous ne l’avez jamais fait, vous pouvez commencer par les sels d’epsom, c’est très amer, mais c’est buvable ;-) Ensuite, le mois suivant par exemple (ou quand vous le souhaitez), vous pourrez faire l’huile de ricin. Dans tous les cas, il faut adopter une hygiène alimentaire un peu avant pour éviter d’avoir de grosses réactions. Exemple : n’allez pas manger un repas copieux et faire une purge le lendemain… ;-)

  • Reply Audrey 19 avril, 2020 at 23 h 17 min

    Merci

  • Reply Chantal 28 avril, 2020 at 16 h 16 min

    Bonjour Johanna
    J’envisage de mettre à profit cette période de confinement et les 3 jours fériés qui arrivent (Vendredi 1er mai et suivants) pour expérimenter mon 1er jeûne. Je mange léger depuis dimanche. Quand me conseillez-vous de faire la purge au sels d’epsom ? Vendredi, samedi ou dimanche matin (1er, 2ème ou 3ème jour de jeûne) ? Ou peut-être jeudi, veille du démarrage ?
    Est-ce que je peux trouver du sel en pharmacie ?
    Merci pour vos précieux conseils qui me rassurent pour entreprendre cette nouvelle expérience

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 28 avril, 2020 at 18 h 05 min

      Bonjour Chantal,
      Oui faites votre purge avant le jeune, donc jeudi. Comme pendant la purge, on ne mange pas, vous pouvez aussi la faire le vendredi matin. Personnellement je prefere me purger en matinée pour aller aux toilettes tranquillement toute la journée. Donc à votre place, je me purgerai vendredi matin.

  • Reply Chantal 28 avril, 2020 at 20 h 48 min

    Merci Johanna pour cette précision que je vais suivre. Par ailleurs, pouvez-vous me dire quand et comment doit être ingéré le miel ? Directement à la cuillère (à café je suppose) ou diluée dans le jus ou la tisane ? Est-ce que je prends cette dose sur les 3 jours de jeûne, y compris le 1er jour, jour de purge ?
    Je vous souhaite une belle soirée

  • Reply Van Der Donck 18 mai, 2020 at 6 h 12 min

    Bonjour et un grand merci pour ces précieux renseignements,
    Je suis en plein jeûne (3è jour) et je n’avais pas connaissance de cette purge a l’huile de ricin avant de commencer. J’ai juste bu un demi-litre d’eau magnésienne (au Nigari) combiné à un lavement- maison (avec un bock à lavement) le premier jour. Mais j’ignore si cela a été suffisant car je sens encore des gargouillis et des spasmes dans mes intestins par moment. Pensez-vous qu’il est encore utile de faire une purge a l’huile de ricin en cours de jeûne? (après le 4è jour certainement, le temps que vous me répondiez…), ou même juste avant la reprise alimentaire?
    Par ailleurs lorsque par le passé j’ai réalisé des hydrothérapies du colon, la praticienne me conseillait des probiotiques après pour refaire la flore intestinale. Est-ce également nécessaire selon vous après une purge ou un lavement? et après un jeune?
    Merci d’avance pour votre attention,
    Cordialement,
    Livia

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 22 mai, 2020 at 23 h 46 min

      Bonsoir Livia,
      Pour les probiotiques, tout dépend des personnes. Si vous avez des petits soucis d’intestins alors oui ça peut-être bien d’en prendre. Personnellement je n’en prends pas mais je connais des personnes qui en prennent. Dans tous les cas, ça ne fait pas de mal…
      Pour la purge, oui vous pouvez en refaire une en plein jeûne si vous le souhaitez mais ce n’est pas obligatoire.
      Johanna

      • Reply Laetitia 24 mai, 2020 at 8 h 16 min

        Le pollen frais d’abeilles acheté en magasin Bio, au rayon surgelé, de la marque Aristée par exemple…
        Le pollen est une excellente source de probiotiques et probiotiques…
        Faites vos propres recherches sur les produits de la ruche et ça va vous changer la vie sur la sphère intestinale…

        • Reply livia 25 mai, 2020 at 0 h 35 min

          merci pour vos réponses a toutes les 2!!! (je vais me renseigner sur le pollen:)

  • Reply Virginie 23 mai, 2020 at 6 h 35 min

    Comme tu l’a mentionnée en cas d’épuisement rien ne sort, ce qui a été mon cas. En plein 20 ème jours de jeûne et rien n’est sorti avec l’épsom juste des choses nauséabondes mais en forçant et minuscule.
    Je veux tenter la purge de Ricin me conseille tu de la faire après mon nettoyage du foie et pendant ma monodiète de banane, jus ou avant ? J’ai fait tellement Souffrir mon foie que je ne pouvais plus digérer quoique ce soit avant le jeune maintenant je sais pas les banane me le dirons.

    Merci encore pour tes post fort intéressant est pleine de vitalité cela m’apporte mon brin de soleil ^^

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 24 mai, 2020 at 0 h 31 min

      Bonsoir Virginie
      Merci pour ton témoignage, si tu te sens épuisée et très fatiguée, j’aurais tendance à te dire de ne pas te purger et de plutot faire une remineralisation totale de ton organisme.
      Si j’etais toi :
      1/ j’irai voir mon medecin pour demander un bilan sanguin complet, c’est essentiel.
      2/ si un manque de mineraux/vitamines est avéré alors se supplémenter
      3/ avoir une alimentation riche en fruits et legumes vapeurs/crus/sautés avec un mix des 3 . Manger uniqueent cru n’est pas conseillé quand on est affaibli car c’est plus difficile à digérer et le corps dégage beaucoup d’énergie du coup…
      4/ ensuite si tu le souhaites, tu pourras te purger mais laisses le temps avant a ton corps de se fortifier

      • Reply Virginie 24 mai, 2020 at 0 h 37 min

        Merci pour m’avoir répondu aussi rapidement ^^
        En effet mon stock de minéraux est épuiser je compte d’abord recharger les batteries avec des plantes et des fruits à nouveaux.
        Pour ce qui est du cru je n’ai jamais pu m’y mettre à cause de ma Sibo et de la surpopulation de candida donc pas de soucis ^^

        Je vais en effet attendre

  • Reply Faye 23 mai, 2020 at 19 h 58 min

    Bonjour Johanna, je suis en plein jeûne
    J’ai commencé il y a 4 jours et je n’ai pas fait de purge. Est ce que je peux en faire une au nigari? J’ai fait il y a 2 ans un jeûne et randonnée et ils nous avaient donner un verre de nigari le premier jour, j’ai trouvé ça plus doux que l’huile de ricin que j’ai pris suite aux conseils d’Irene Grosjean pdt plusieurs mois, il y a plusieurs années.
    J’ai une polyarthrite rhumatoïde et je suis en pleine inflammation. Ce jeûne de 7 ou 10 jours (si je peux), va m’aider à la calmer.
    Je vous souhaite une belle soirée et merci pour tous vos articles

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 24 mai, 2020 at 0 h 32 min

      Bonsoir
      Je ne sais pas si la purge est indiquée en cas de polyarthrite rhumatoïde…
      Désolé

    Leave a Reply