ACTUS, RECETTES HEALTHY & iG BAS

Le pain à iG bas

Un bon pain, une bonne baguette bien chaude sortie tout droit de chez le boulanger. C’est le rituel français que beaucoup d’étrangers adorent quand ils viennent en France. Acheter du pain est un acte courant très banal, pour nous, français. Bien que j’adore de temps en temps la bonne baguette Tradition, ou le pain aux noix, cela reste pour moi, un achat assez rare, que je m’offre un peu comme un repas de fête. Celles et ceux qui veulent faire attention à leur ligne ou leur santé regardent de plus en plus les index glycémiques des aliments. Manger du pain est ancré dans la tradition française alors voici quelques conseils pour bien le choisir.

 

La base du pain : la farine

Il existe différents types de farines :

De T150 à T80, les pains faits à partir de ces farines sont nutritifs, ils ont l’appellation : pain complet, semi-complet ou intégral. Leur iG est modéré ou élevé selon les procédés de fabrication.
– T 150 : farine intégrale (farine dans laquelle on garde le grain de blé dans son intégralité)
– T 110 : farine complète (1ère couche de son enlevée : l’épicarpe) pour les pains complets
– T 80 : farine demi complète (épicarpe et mésocarpe enlevés)

De T65 à T45, les farines sont pauvres en ingrédients nutritifs, l’iG est très élevé.
– T 65 : farine blanche sans additif (les 3 couches de son sont enlevées, il n’y a pas le germe)
– T 55 : farine blanche (idem, les 3 couches de son sont enlevées, il n’y a pas le germe)
– T 45 : farine blanche de pâtisserie
On trouve ces farines dans tout ce qui est : baguette, pâtisseries, pain de campagne, baguette tradition, etc. Tout ce qui est bien blanc dedans. Avec les farines blanches on perd presque tout, il ne reste quasiment que de l’amidon. 60% de sels minéraux sont perdus. Consommez ces types de pain de façon occasionnelle.

La baguette de pain classique présente quelques inconvénients :

    1. D’abord, n’étant faite essentiellement que d’amidon, c’est un aliment à iG élevé, assez déséquilibré et pauvre en nutriments
    2. Les blés utilisés étant de culture intensive, il y a carence en magnésium et autres oligo-éléments, amenant à la longue des fragilités à l’organisme (intolérances).
    3. Le blé est une céréale hybridée réalisée à partir de son ancêtre : l’épeautre. Dans son écorce, on trouve 30 à 45% de protéines alors que celle du blé ne contient que 15% de protéines en moyenne.
    4. La façon dont est moulu le grain est très importante. Les moulins rapides actuels qui ont remplacé les moulins à meule lente n’écrasent plus les enveloppes cellulosiques de l’écorce.
    5. Le pain blanc étant à un iG élevé peut causer la fameuse hypoglycémie de 11 heures.

Ces phénomènes ne se produisent pas ou sont moindres lorsque l’on remplace le pain blanc par du pain complet.

 

Le pain à iG bas

Je vous conseille d’onc d’opter pour un pain à iG bas issu d’une agriculture biologique.

  • Le pain noir ou Pumpernikel est réalisé à partir de farine complète de seigle, il est très digeste. Légèrement toasté, il est délicieux !! Vous le trouver dans le rayon bio. Il est réalisé à partir de levain naturel et de céréales fraichement moulues. Tous les pains noirs ne se valent pas, regardez bien les ingrédients. Il ne doit contenir que de la farine complète de seigle. Le gout est vraiment différent par rapport à la baguette traditionnelle. Personnellement j’adore mais je ne saurai le décrire. La texture n’est pas sèche et croustillante comme la baguette, les tranches de pain noir sont plutôt très légèrement humides et assez denses. Pour avoir du croustillant, il suffit de les passer un peu au grille pain. Il rassasie très vite. Ce n’est pas un pain moelleux à la différence du pain essène (décrit dessous). A conserver au frais après ouverture.
  • Le pain essène : Le pain essène est une recette très ancienne de plus de 2000 ans qui nous vient du peuple des Esséniens. Ce peuple vivait en harmonie avec la Nature, et avait beaucoup de respect pour la vie & tous les être vivants. Leur alimentation était aussi proche que la Nature pouvait leur fournir. C’est un pain réalisé à partir de graines germées. On le trouve au rayon frais du magasin bio. Il est très moelleux (limite trop moelleux pour faire un casse-croute) et à un gout très doux. Il peut également servir de base de préparation pour faire des boulettes végétales ou des galettes. A conserver au frais après ouverture.
  • Comme autre substitut au pain et toujours à iG bas, vous avez les galettes Wasa fibres, le pain des fleurs au sarrazin.

Crédit photo : Chaudron pastel, 1zoom, bjorg, #pumpernikel sur instagram

Previous Post Next Post

No Comments

Leave a Reply