4 semaines sans gluten

Certains diront que c’est l’allergie à la mode, d’autres qu’ils n’en n’ont jamais entendu parlé, le glu quoi ? Et vous qu’en pensez vous ?

Pour ma part, je pense que, si l’on essaie de vivre de façon simple alors on mange naturellement sans gluten. La nature n’a pas cree des biscuits tout pret, je n’ai jamais vu d’arbres a pain, des plats tous prets en bouquets dans les champs ! Recentrons nous et mangeons les aliments mis à disposition : poisson, fruits, legumes, oeufs et certaines cereales naturellement sans gluten (a base de farine de sarrazin, pois chiche, riz, millet, mais, chataigne…)

Mal au ventre sans raison apparente, le fautif est peut etre le gluten.

Voici quelques semaines que j’ai enlevé le gluten de mon alimentation. Je suis vegetarienne mais loin de moi l’idee de supprimer le gluten de mon alimentation.
Cela faisait quelques mois que j’avais une douleur a gauche du nombril sans raison. Un jour, lors d’un de mes cours de Medecine Chinoise, le prof me fait une palpation abdominale (selon les dermalgies thoraco-abdominales du Dr Jarricot), arrivé a cet endroit ou j’ai une petite douleur, j’ai fais des bons sur la table… Inflammation du colon descendant et du sigmoïde, mais également du colon ascendant. Après avoir discuté avec le prof et une amie sage femme, je décide de stopper le gluten durant 4 semaines afin de voir si le problème viendrait d’une intolérance.

 

Qu’est ce que le gluten ?

« Le gluten, du latin glu (colle), est une masse protéique élastique et visqueuse qui se trouve dans les grains de plusieurs céréales, dont le blé, l’orge et le seigle. On trouve ainsi du gluten dans de nombreux aliments (pain, biscuits, pâtes…). Donnant une texture moelleuse aux pains et aux autres produits de boulangerie, le gluten permet aux ingrédients de bien se lier ensemble et il est souvent utilisé dans des sauces, des plats préparés, etc.

Source Passeport Santé
« Pour faire simple, il agit un peu comme une « colle » dans le système digestif, au niveau de l’intestin il tapisse les parois et empêche les petites villosités de faire leur travail. D’où les problèmes d’assimilation (carences, anémie…) pour certaines personnes. Il est présent dans le blé, l’avoine, le seigle, l’orge mais aussi dans le kamut et l’épeautre. Une astuce pour s’en souvenir facilement : BASOKE (Blé, Avoine, Seigle, Orge, Kamut, Epeautre). »
Source Valérie Cupillard

 

Quels aliments sont a supprimer ?

Beaucoup de céréales, notamment le blé, plats tout preparés industriels, boulangerie, pâtisseries, pizzas, pâtes de blé (quasiment toutes les pâtes), les biscuits secs, les céréales du petit déjeuner, les pâtes a tarte, les pâtisseries, le pain, la semoule, tout ce qui est à base de blé surtout….

 

Que manger quand on est intolérant au gluten ?

Graines germées, légumes, œufs, poisson frais, fruits, pâtes de riz, rouleaux de printemps, pâtes de quinoa, riz, quinoa, chocolat, compotes, fruits secs, crustacés, fromages, galettes de sarrasin, biscottes de quinoa ou autre… Voir ma liste de course en bas de page

Voici quelques sites utiles de recettes sans gluten
Valérie Cupillard, convaincue des méfaits du gluten, donne de nombreuses recettes sans gluten sur son blog. L’occasion de découvrir de nouveaux aliments et donc de nouvelles saveurs.
– Recettes et conseils également sur le site Stop Gluten et sur Semaine sans gluten avec des idées de menus qui facilitent la vie.
Cléa Cuisine propose également un large éventail de recettes sans gluten et bio.

 

Qu’est ce qu’une intolérance produit dans le corps ?

Le gros intestin devient perméable, les bactéries se développent. Le syndrome du côlon irritable n’est pas dangereux pour la santé. Il est donc important de sortir de la culpabilisation, d’écarter l’idée d’une maladie psychologique ou de mauvaise alimentation.

Chez les intolérants au gluten, il provoque des désordres digestifs allant jusqu’à la maladie cœliaque, une inflammation de l’intestin. Les symptômes les plus courants de l’intolérance au gluten sont des problèmes de transit, des ballonnements, des douleurs abdominales…
Le gluten aurait aussi des effets néfastes sur de nombreux organes, les articulations, la fatigue générale ou la prise de poids. Arrêter le gluten aiderait à se sentir mieux dans sa peau en résolvant de nombreux soucis de santé. Il est préférable de suivre un régime sans gluten pendant 2 ans pour avoir à nouveau de beaux intestins.

Le Dr Seignalet explique très bien le gluten dans ses livres.
J’ai lu sur un site que certains ne croient pas à l’intolérance au gluten. Pour eux, le gluten est un déclencheur mais si les gens réagissent aussi violemment c’est que le reste de leur alimentation n’est pas bon. Il ne faut donc pas évincer le gluten mais revoir toute sa façon de manger. Pour ma part, je fais très attention à mon alimentation mais cela ne m’a pas empêchée d’avoir des douleurs abdominales.

 

Comment renforcer notre système ?

– Irrigation du colon : voir mon article ou la cure Xantis
– Prendre des Probiotiques : bactivit ou bio proteus (1 sachet par jour pendant 1 mois).
– Éviter le stress, faire des exercices de respiration, yoga, Qi gong etc.

 

Mon expérience après 4 semaines d’arrêt

Les avis divergent sur la dangerosité du gluten. Je voudrais redire que le but n’est pas de diaboliser le gluten mais de tester par moi-même les bienfaits (ou non) de son éviction.

1ere chose a faire : le tri des placards
Il faut faire le tri des placards et mettre de coté les aliments contenant du gluten. Il faut ensuite aller au supermarché bio pour acheter des produits sans gluten.
Pour vous aider dans cette tache (parfois difficile), voici ma liste de courses en bas de page.

Matin
Au petit déjeuner, je prends une tisane bio de thym avec des galettes de sarrasin et un peu de fromage de chèvre, quelques amandes.
Si on a un creux au cours de la matinée, mangez un fruit, une compote ou des galettes soufflées de riz.

Midi
Si vous avez l’habitude de manger à l’extérieur, prenez un poisson ou viande grillée ainsi que des légumes vapeur ou du riz, ou des sushis. Ne prenez pas les plats ou les ingrédients sont cuisinés ensemble (lasagnes, gratins, plats en sauce, sauces en tout genre) ni de pain, pizza, fast food, glaces. Une règle de base est la simplicité du repas. Ne prenez pas de dessert mais plutôt un café et un carré de chocolat ou des fruits secs (type dattes).
Si vous pouvez préparer votre repas, privilégiez les potages de légumes, les légumes vapeur, omelettes, les poissons…

Après midi
Il est possible que vous ayez faim en cours de journée. C’est normal, la médecine chinoise dit qu’il faut mieux plusieurs petits repas que 3 gros, l’estomac ne s’en portera que mieux. Donc n’ayez pas peur de manger des fruits, fruits secs, biscuits sans gluten qu’on trouve au supermarché bio… ces petits gâteaux sont tout simplement délicieux. Le blé est remplacé par de la farine de riz ou de millet, le résultat est différent de ce qu’on a l’habitude de goûter mais c’est très bon.
Soir
Potage de légumes fait maison, omelette de pomme de terre et quelques fruits secs par exemple.

Soirées et repas de fête
Pour ceux qui entreprennent un tel changement et qui n’ont pas fait auparavant de travail sur leur alimentation, il leur sera surement difficile de gérer les soirées entre amis ou professionnelles, ou repas d’anniversaire… Le mieux est de manger un peu avant afin de ne pas être frustré. Ensuite, vous pourrez toujours picorer sur place ou avertissez de votre nouveau mode alimentaire. En général, au restaurant, on trouve des poissons ou viandes  grillés sans problème mais attention aux garnitures de type gratin dauphinois, soufflés de légumes, etc. Prenez des choses simples tels que légumes vapeur, riz. Attention également aux desserts de type pâtisserie.

 

Conclusion

Après un arrêt de 4 semaines, je me sens plus légère et je digère mieux, meilleure élimination, moins de gaz, moins ballonné après les repas mais surtout, cette gène que j’avais sur le côté gauche du ventre a presque totalement disparue. Pour moi, c’est un réel succès. J’ai remarqué que le stress et la fatigue jouent également sur le système digestif.
Si les troubles persistent, prenez des congés et essayez de voir si cela peut venir du stress, sinon consultez un spécialiste, naturopathe ou acupuncteur.
Si vous n’avez plus de douleurs suite a cet arrêt de 4 semaines, vous pourrez réintégrer le gluten petit a petit et lentement dans votre alimentation, en étant modéré.

 

Liste de courses des aliments sans gluten

galettes sarrasin, noix, noisettes, amandes, riz soufflé chocolat, compotes, oignons, pâtes de mais, œufs, tous fruits et légumes, herbes aromatiques, tous les poissons, viandes, chocolat, pâté végétal, lait végétal, soja cuisine, sauce soja bio (les autres ont du gluten), huile d’olive, sauce nuoc mam, nouilles ou vermicelles de riz, rouleaux de printemps, sushis, riz blanc, tofu, jus de fruits, chips, tisanes, eau en bouteille, steak de soja, pain à la farine de chataignes, fromage de chevre, roquefort, gruyere rapé, féta, oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou…) et tout le rayon sans gluten du supermarché bio.

Farines sans gluten : sarrasin, riz, pois chiches, châtaignes, quinoa

→ Liste officielle des aliments sans gluten

Qui dit manger sans gluten, dit cuisiner un minimum ! aux fourneaux !! et un mot d’ordre : la simplicité des plats !