La reprise alimentaire après le jeûne

Etant actuellement en plein jeûne, j’ai trouvé intéressant de faire un article sur la reprise alimentaire.

Je partage mon retour d’expérience et tous les conseils apportés par mes lectures et études.
En cas de doute, et surtout en cas de soucis de santé, je vous invite à vous rapprocher de votre médecin-naturopathe pour étudier ensemble les possibilités.

Réussir sa reprise alimentaire (sortie de jeûne)

Je vous invite à rejoindre le nouveau groupe privé Facebook Le petit jeûne de 3 jours que je gère. Dans ce groupe de soutien et d’entraide, vous pourrez partager votre expérience.

Vous avez réussi à jeûner quelques jours, maintenant, il faut aussi réussir la reprise. La reprise apporte une prise de conscience générale envers l’alimentation. On ne voit plus la nourriture de la même manière, on ne supporterai pas des aliments de qualité médiocre. Nous sommes tout propre de l’intérieur, restons ainsi… Sauf que l’on va, à nouveau, remplir son estomac, il faut donc y aller progressivement, avec des aliments bio de qualité..

Le jeûne est plus facile qu’un régime et a pour but de donner de nouvelles informations au corps. Il faut bien comprendre que : dès que l’on met un peu de nourriture dans le corps, il va en vouloir plus, donc attention aux quantités au début… Quantités progressives : écoutez votre corps !

La reprise alimentaire est progressive et dure autant de temps que le jeûne (exemple : un jeune de 3 jours = reprise alimentaire de 3 jours, un jeûne de 7 jours = 7 jours de reprise alimentaire, et ainsi de suite) afin que le corps refasse le plein de minéraux, de vitamines et que vos intestins ne souffrent pas trop. Cette reprise alimentaire est suite à un jeûne modifié (avec apport de jus frais le matin et bouillon le soir). En cas de jeûne hydrique (a l’eau uniquement), rompez le jeûne avec un jus de légumes frais. 

A la fin du jeûne, il est important de reprendre une alimentation progressivement car sinon vous risquez d’avoir mal au ventre et de vous sentir très lourd. Le corps doit se réhabituer doucement à la nourriture.

Observez-vous bien en face de chaque nouvel aliment, par rapport à la qualité, au goût, à la quantité !

Le jeûne rend si sensible que l’organisme tolère mal les écarts au début sauf si vous avez un bon tube disgestif (que vous pouvez manger de tout sans jamais avoir quoi que ce soit). Tout le monde connaît l’effet d’un seul verre de vin à jeun, c’est la même chose avec le café, la cigarette, les huiles chauffées.

Soyez attentifs en mangeant ! Mâchez bien, éprouvez le délice de manger et sachez vous arrêter !

Une règle pour que la reprise marche : ne vous faites pas inviter avant la fin de la reprise alimentaire.

La première fois que l’on remange
Rompre le jeûne

Devinez ce que vous mangerez ? Un fruit !! Une Pomme, une pêche, un bout de melon, prenez le fruit qui vous fera envie ! Le dernier jour de jeûne, mangez un fruit en fin d’après midi. En principe, vous ne devriez pas vous jeter dessus, mais si tel était le cas, contrôlez vous, coupez la en plusieurs petits morceaux. Appréciez, sentez les saveurs de ce délicieux fruit ! Mâchez lentement. Le “repas” suivant se fera le lendemain matin.

Lors d’un jeûne réalisé avec Jeûne et Randonnée, nous avons rompu le jeûne avec 2 petits pruneaux et des graines de lin, et une demi pomme de terre, un devis avocat et un quart de carotte vapeur, c’était divin !!

La reprise alimentaire pas à pas

Voici le protocole de reprise alimentaire suite à un jeûne modifié de 7 jours, si vous jeûnez plus longtemps, augmentez le nombre de jours entre chaque réintégration d’aliments. Si vous jeûnez moins longtemps, vous pouvez également suivre ce protocole pour reprendre une alimentation plus saine.

Important
Avant de commencer à remanger, centrez vous sur votre assiette, soyez calme,
méditez quelques minutes pour manger en étant concentré sur votre assiette.

Durant les 3 jours suivant le jeûne
– Consommez des fruits et légumes entiers cuits de préférence autant que vous le souhaitez mais en faisant attention aux quantités.
– Consommez des graines germées en toute petite quantité
– Des jus de fruits et légumes bio ou lacto-fermentés

Le 4e jour de reprise
– Réintégrez les céréales complètes (riz, pates…), du pain essene (pain de graines germées très digeste et plein de bonnes choses)
– Réintroduire les légumineuses (pois chiches, lentilles, petits pois…)

Le 5e jour de reprise
– Réintroduire les oléagineux (noix, amandes, noisettes, sésame…)
– Réintroduire les huiles

Le 6e jour de reprise
– Réintroduire les protéines d’oeufs
– Réintroduire les laitages de chevre et brebis. Préférez les laits végétaux d’amande, coco ou chataigne.
– Evitez les laits de céréales (lait d’avoine, lait de riz car ils contiennent souvent beaucoup de sucres et d’huiles).

7e jour de reprise
– Réintroduire des protéines de viandes blanches, de poissons et fruits de mer

A partir du 8e jour de reprise
– Réintroduire tous les autres aliments selon vos envies mais avec modération

Idées de desserts pour les gourmandes
– compotes de fruits sans sucres ajoutés, fruits cuits au Vitaliseur de Marion, pudding de graines de chia (à partir du 6e jour)…

Que peut-on manger après la reprise

Vous pourrez remanger de tout !! Il faut juste faire attention aux quantités si vous souhaitez garder les bénéfices du jeûne plus longtemps.

Un nouveau départ alimentaire

Evitez de reprendre les anciennes mauvaises habitudes alimentaires d’avant le jeûne. C’est l’occasion d’un nouveau départ.

Si l’on voit que nos mauvaises habitudes reviennent, que les quantités ne sont pas adaptées, optez pour des petites assiettes ou des petits bols pour vous aider à vous freiner. Si vous êtes en couple, prévenez votre moitié qu’il vous surveille, cela aide au début…

Des idées de plats de reprise en image

Attention aux quantités toujours !! C’est très important… les quantités figurants dans certaines photos de plats ne sont pas représentatives…

Mettez de la couleur et de l’amour dans vos plats, ils seront encore meilleurs !

legumes-vapeur
Légumes crus façon restaurant gastronomique
Jus de carotte

Jus de légumes frais à faire à l’aide d’une centrifugeuse ou d’un extracteur de jus (j’adore le jus : céleri/épinard/carotte/curcuma/citron). Attention, un jus est considéré comme un “repas”, buvez le très très lentement.EnregistrerEnregistrer