ACTUS, LE JEÛNE

Le jeûne d’apres fêtes, bonne ou mauvaise idée ?

En ce début janvier 2020, j’ai eu une grande surprise en découvrant les statistiques du blog…

Entre le 26 décembre et le 3 janvier, en 8 jours, plus de 6000 lecteurs ont lu mes articles sur le jeûne : le jeune de 3 jours, la préparation au jeûne, mes conseils pour gérer la crise d’acidose ainsi que la reprise alimentaire

Un grand merci à toutes et tous vous de suivre mes conseils, c’est toujours très encourageant.

J’ai donc voulu écrire le premier article de l’année consacré au jeûne d’après fêtes de fin d’année et vous éclairer sur certains points qui me paraissent importants.

Je vous précise que je ne suis pas médecin et que je partage mon retour d’expérience et tous les conseils apportés par mes lectures et études.
En cas de doute, et surtout en cas de maladie, je vous invite à vous rapprocher de votre médecin-naturopathe pour étudier ensemble les possibilités.

Bon nombre d’entre vous décident de faire un jeûne d’après fêtes car la période a été très riche en nourriture, que nous avons souvent moins dormi et qu’au delà des quelques kilos pris au passage, votre corps n’en peut plus !! Et vous décidez de jeûner.

Il faut bien prendre en compte que durant ces jours de fêtes, votre estomac a reçu plus de nourriture qu’il ne devrait, il a surement pris un peu de volume… Je comprends parfaitement le fait de s’arrêter de manger, il faut d’abord réussir à digérer tout le bol alimentaire (tous les aliments encore présents dans l’estomac), surement accompagnés d’alcool, de sucreries et de gâteaux… Bref, ce n’est pas toujours Noël et vous vous êtes bien lâchés !! Sans oublier qu’avant les fêtes, vous avez sûrement succombé au vin chaud, puis aux fondues ou raclettes entre amis, puis les repas enchaînés durant 2 jours de fêtes, le nouvel an sans oublier qu’après les fêtes, il y a la galette des rois et tellement de choses encore qui nous font manger sans cesse…

Voici donc quelques conseils pour un jeûne d’après fêtes ou plutôt une detox réussie en y allant en douceur afin de ne pas trop agresser votre corps bien encombré de nourriture…

Jeûne ou cure détox après les fêtes ?

Eh bien un mix des deux !! Après les gros repas copieux du 24 et 25 décembre puis du 31 décembre, sans oublier tous les autres excès, je vous conseille d’abord une cure détox afin d’aider votre organisme à se remettre des excès. Misez sur le jus de citron pour aider votre foie a digérer tout le surplus d’aliments. Je vous suggère de faire un jeûne intermittent durant les jours suivants vos excès. Le jeûne intermittent est très intéressant car vous allez vous pouvoir continuer à profiter des fêtes, d’ailleurs beaucoup de personnes font ce type de jeûne naturellement à cette période.

Prenons un exemple concret de jeûne intermittent : vous commencez votre jeûne intermittent d’après fêtes le 26 décembre (adaptez cette date à vous-même), calculez l’heure de votre dernier repas, imaginons que c’était donc le 25 décembre à 21h, pour qu’un jeune intermittent soit efficace, il faut laisser 16h entre 2 repas, vous mangerez donc à 13h le 26 décembre, mais pas n’importe quoi !! Vous pouvez commencer par un jus détox à l’extracteur : une branche de céleri, une poignée d’épinards ou de chou kale, une pomme, un morceau de gingembre et un demi citron. Cela revient donc a sauter le petit déjeuner, et quoiqu’en dise la morale, ce n’est pas si grave de sauter le petit déjeuner. D’ailleurs ne pas avoir faim le matin est signe que le corps est encore en train d’assimiler les nutriments de la veille.
Ensuite, misez sur les légumes verts qui vont venir soutenir l’action du foie. Le chou kale est excellent pour le foie, mais également l’artichaut, le brocolis, l’endive ou le radis noir. Les personnes qui ont les intestins sensibles doivent consommer ces aliments avec modération. Je vous conseille de manger uniquement des légumes verts et de les faire cuire a la vapeur douce afin qu’ils gardent toutes leurs saveurs et propriétés. A 20h30, vous pourrez refaire un 2e repas de légumes verts. Le 27 decembre, vous pourrez remanger à 13h et ainsi de suite, toujours des legumes verts à volonté. Vous pouvez les accompagner d’une sauce légère a base d’huile d’olive/sauce soja ou de jus de citron. Si votre estomac crie famine ce qui est fort possible puisqu’il aura été habitué aux gros repas de fêtes, ajoutez un peu de quinoa avec vos légumes verts et mangez une pomme verte et quelques amandes entre les repas. N’oubliez pas de boire de l’eau entre les repas, bien souvent, on pense avoir faim alors que le corps réclame de l’eau…

Si le 31 décembre, vous êtes de sortie, évitez l’alcool ou limitez à un verre, ça serait dommage de gâcher votre détox, surtout si vous souhaitez enchainer sur un petit jeûne ensuite. Si vous fêtez cela chez des amis, vous pouvez apporter des mets cuisinés sainement, il y a beaucoup de recettes sur le web. Ce 31 décembre peut être le départ d’un nouveau chemin alimentaire… Je suis sure d’ailleurs que vos préparations en intéresserait plus d’un/une.

Je vous conseille également la cure Pure élimination de Regenerescence pour activer tous vos émonctoires.

Et le jeûne de 3 jours après les fêtes ?

Pourquoi je ne conseillerai pas un jeûne de 3 jours juste après les fêtes ? Chacun fait ce qu’il souhaite mais je pense qu’un jeûne bien fait doit comporter une descente alimentaire organisée 7 jours avant le jeûne, hors après les fêtes l’organisme est surchargé, donc tout l’inverse…

Si vous souhaitez enchaîner la phase de détox puis un jeûne de 3 jours, sauf si vous avez un mode de vie sain, sinon prenez le temps d’organiser votre jeûne, ça sera plus facile, plus efficace et moins traumatisant pour le corps.

Pour ceux qui n’ont pas pu faire le jeûne intermittent et que le corps leur réclame le repos désespérément alors jeûnez. Une stagnation d’aliments n’est jamais une bonne chose, il vous faut du repos et boire beaucoup d’eau en attendant la digestion complète. Ca ne sera pas réellement un jeûne (car durant un jeûne estomac et intestins sont censés être vides), ça sera davantage une digestion mais l’essentiel est de cesser de s’alimenter tout le temps que le corps n’a pas digéré… Buvez beaucoup de l’eau et du jus de citron (si vos dents le supportent).

Je vous souhaite d’accomplir de grandes choses pour cette nouvelle année, à commencer par prendre soin de vous et de votre santé.

Johanna

Crédit photo : The doc’s kitchen, healthline

Previous Post Next Post

4 Comments

  • Reply Alex 20 janvier, 2020 at 15 h 44 min

    Bonjour et merci pour ce blog extraordinaire sur le bien être !
 Cela fait plusieurs semaines que je le consulte et j’apprécie la qualité des articles.
 Cet article sur le jeûne me parle d’autant plus que je suis en formation naturopathie que tout le monde peut faire de chez soi.
    Il nous faut reprendre notre santé en main !
    Merci pour ton travail et à bientôt pour d’autres articles !!

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 13 mai, 2020 at 0 h 11 min

      Bonjour Alex
      Un grand merci pour ton commentaire, c’est toujours super de lire des commentaires comme le tien

  • Reply Nelson 9 février, 2020 at 0 h 28 min

    sllt et bravo pour la qualite des articles, depuis peu je les lis et celui ci je lai lu avec attention et ma frappe particulierement car tu tadarde sur des details que nous negligeons au quotidien, merci ancore.je me permet de ce fait de partager une metode qui fonctione tres bien pour moi et aide de milliers de personnes au quotidien:http://bit.ly/monsecretminceur

    Abientot pour de un nouvel article!

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 13 mai, 2020 at 0 h 12 min

      Salit Nelson et merci pour ce gentil message. Bonne continuation et a bientot

    Leave a Reply