Carence en fer et perte de cheveux : retrouvez une chevelure de lionne avec le pony-topper

Bonjour à toutes,

Lorsqu’on souffre d’une carence en fer, ou pire d’une anémie, tôt ou tard, on se retrouve confrontée à un problème esthétique assez anxiogène, à savoir la perte de cheveux… J’ai donc souhaité, aujourd’hui, vous parler de ce sujet et vous présenter des solutions en attendant de trouver la cause de votre perte de cheveux, de la traiter et que vos cheveux repoussent (ce qui peut prendre plusieurs mois).

Tout d’abord, si votre chute de cheveux est liée à une carence en fer, il va falloir trouver la cause de cette carence. Est-ce lié à des règles trop abondantes, si oui, pourquoi sont-elles abondantes ? Je vous conseille fortement de faire une prise de sang pour évaluer votre hémoglobine, votre ferritine, vos hormones thyroïdiennes, etc. Rapprochez-vous de votre médecin.

Certaines peuvent également avoir une alopécie androgénétique, et donc voir leurs cheveux se clairsemé au fil des années. C’est le cas de Laure de Comme un diadème, que je remercie car cet article est en partenariat avec sa marque. Elle souffre d’alopécie, je vous invite à la suivre sur YouTube, c’est très intéressant si vous êtes dan ce cas.

D’autres femmes, dont je fais partie, ont des fibromes. Pour ma part, cela m’a valu son lot de péripéties : règles interminables et très abondantes, « accident » en pleine rue avec le pantalon qui se tache soudainement, urgences gynécologiques afin de stopper l’hémorragie, carence en fer puis anémie (taux d’hémoglobine à 10) !

2 mois plus tard, le résultat de ces épisodes fâcheux s’est vu sur ma chevelure, car les cheveux tombent généralement au bout de 2 à 3 mois… Vous ne verrez donc la perte de cheveux aussitôt si un tel accident vous arrive. J’ai commencé à en perdre beaucoup pendant le lavage, puis au coiffage, puis au séchage (juste le sèche-cheveux à air tiède) et comme mes cheveux sont fins, donc avec peu de volume déjà en temps normal, cela s’est vite vu…

Ma chevelure n’est pas catastrophique, mais j’ai perdu beaucoup de volume et si je fais une queue de cheval, cela ressemble davantage à une queue de rat ! Je sais qu’il me faudra de la patience pour récupérer ma chevelure originelle, environ 6 mois à 1 an. En attendant, voici quelques conseils pour embellir la situation.

% CODES PROMOS
J’en profite pour vous annoncer que 2 belles remises vous attendent chez Comme un diadème avec les codes :
UTZ50 : 50 euros de réduction sur les volumateurs
UTZ10 : 10% de réduction sur les hairbun

Le reflexe : la poudre densifiante

Si votre perte de cheveux comment à laisser des trous dans votre chevelure et qu’on voit un peu plus le cuir chevelu, je vous conseille la poudre densifiante. J’utilise celle de la marque Ultimane, 100% naturelle et très efficace. Peu chère et facile à utiliser, cela a été mon premier achat pour combler les vides de ma perte de cheveux. En revanche, elle ne donne pas de volume, elle se contente juste de combler les trous, ce qui est déjà très bien.

Intéressante donc pour les petits budgets et les pertes de cheveux légères, elle est très bien, mais n’espérez pas retrouver du volume. Je vous recommande de l’appliquer avec une pompe à fibres capillaires. Ultimane recommande une laque pour fixer la poudre, pour ma part, je la trouve trop puissante et donne un effet carton, dommage. Si la poudre densifiante vous convient mais que vous souhaitez plus de volume, je vous propose une autre solution.

La solution durable : le pony topper

Un jour, une collègue de travail me dit qu’elle porte un volumateur à cheveux. Je reste vraiment étonnée car c’est insoupçonnable, je trouve que le résultat est si naturel que j’ai envie d’essayer moi-même… Je lui pose plus de questions et fait également mes propres recherches sur internet.

Je découvre Laure et sa chaine Youtube Comme un diadème. Elle propose des volumateurs en cheveux naturels et explique tout de A à Z, je vous recommande de visionner quelques vidéos de sa chaine, une vraie mine d’or.

Le pony topper retient mon attention. Il permet de donner du volume sur l’arrière de la tête, il est spécialement conçu sans raie et les cheveux de ce volumateur sont tous orientés vers l’arrière pour pouvoir les attacher ou les avoir tirés en arrière.

Cela permet de créer l’illusion parfaite et c’est totalement invisible. Finie la queue de rat, place à la belle queue de cheval !

D’ailleurs, de nombreuses personnes sans problèmes capillaires portent des volumateurs, je l’ignorais mais c’est tellement pratique que je comprend ce choix. Pour celles qui veulent un volumateur classique avec raie centrale ou sur le coté, Laure en propose également.

Je contacte donc Laure et elle accepte de m’envoyer un joli pony topper adapté à mon type de cheveux. Je la remercie grandement pour ce partenariat.

À savoir avant de commander votre pony topper

C’est décidé, vous souhaitez un volumateur. Je pense qu’il faut choisir un volumateur en fonction de ses cheveux :

  • Prenez-en un bouclé si vos cheveux sont bouclés.
  • Un volumateur lisse si vous avez les cheveux lisses, le rendu sera naturel.
  • Demandez conseil à Laure sur l’épaisseur du cheveu : s’il est fin ou épais et prenez celui qui ressemble à votre cheveu naturel.
  • Rapprochez-vous au maximum de votre nature de cheveux si votre souhait est de le porter tous les jours.

Ensuite, dernière chose, il vous faudra acheter une tête à coiffer pour poser votre volumateur et qu’il garde une jolie forme. J’ai choisi cette tête, bien pratique car elle peut se fixer sur une table grâce au système de fixation inclus. Elle comprend aussi des épingles pour fixer la perruque sur la tête sans abimer les cheveux. C’est un indispensable également si vous souhaitez, par la suite, couper vous-même les cheveux de votre pony-topper.

Mais avant de continuer, voici une photo avant/après le pony topper. Non seulement, il est totalement invisible, mais il donne un beau volume et se fond à merveille avec les vrais cheveux.

Avant
Après

Déballons ensemble le colis…

J’ai choisi le pony topper Katie car mes cheveux sont ondulés naturellement (mais sur les photos je les avaient lissés) et sont châtains foncés.

Note importante, les volumateurs classiques de Comme un diadème sont en « Silk top », c’est à dire qu’ils ont une base en soie, qui permet d’avoir un rendu ultra naturel des cheveux de votre volumateur. C’est la meilleure imitation du cuir chevelu sur le marché, car ce type de base permet de rendre les noeuds des cheveux complètement invisibles.

Le pony topper n’est pas en Silk top car on ne cherche pas à imiter le cuir chevelu, tous les cheveux sont orientés vers l’arrière pour être attachés par la suite. Je reçois donc mon colis, première impression : les cheveux sont très doux au toucher. Ils sont très longs aussi, bien plus longs que les miens, je devrais donc faire couper le volumateur afin qu’il soit plus adapté.

Lorsqu’on le reçoit, il y a un petit temps d’adaptation, il faut toucher les cheveux, les coiffer souvent, l’admirer, je trouve que c’est important. Lorsque vous voudrez l’essayer pour la première fois, faites-le en ayant du temps devant vous, 1h je dirais, le temps de bien l’apprivoiser car cela demande un petit coup de main au début.

Aussi, après votre premier test (car on a vraiment envie de le tester aussitôt reçu), je vous conseille de le laver, afin qu’il ait votre odeur de shampoing. Pour cela, rien de plus simple :

  • Fermez bien tous les clips ;
  • Mettez le ponny topper dans la baignoire ou la douche ;
  • Passez de l’eau tiède dessus pour le mouiller, puis faites 2 shampooings. Ne massez pas dans tous les sens, essayez de garder la direction des cheveux du pont topper pour ne pas l’emmêler ;
  • Essuyez le volumateur dans une serviette, puis mettez un après-shampoing, rincez ;
  • Placez-le à plat dans la serviette et laissez-le ainsi durant 10 minutes, puis placez-le sur la tête à coiffer et démêlez-le doucement avec un peigne à large dents ;
  • Laissez-le sécher à l’air libre idéalement. Lorsqu’il est quasiment sec, vous pouvez passer vos doigts entre les cheveux pour le démêler et vous familiariser davantage avec.
  • Pensez à bien remettre tous les cheveux vers l’arrière ensuite.

Comment couper les cheveux de votre pony topper

Lors de votre premier essai, si vous voyez que le volumateur est trop long et que l’on voit vraiment vos vrais cheveux, je vous conseille de le couper.

N’ayant pas de grandes notions de coiffure, j’ai décidé de l’emmener chez ma coiffeuse, La nouvelle vague. Je l’emmène d’abord une première fois pour voir ce qu’il est possible de faire. Les cheveux étant naturels, elle me confirme qu’elle peut les couper. Elle m’explique qu’il faut d’abord que je lave mon volumateur (ce que je n’avais pas encore fait), puis que je démêle et lisse les cheveux.

Quelques jours plus tard, je retourne la voir, volumateur lavé et lissé, elle m’explique que j’ai 2 choix de coupe :

  • soit une coupe droite pour garder cet effet de petites mèches quand je les attache,
  • soit une coupe dégradée si je veux porter le volumateur cheveux lâches mais tirés en arrière avec une attache par exemple.

Le pony topper étant conçu pour avoir les cheveux attachés, je choisis donc la coupe droite. Ayant vu comment elle procédait une première fois, si je devais moi-même le refaire, je pense que je pourrai en mettant le volumateur fixé sur la tête à coiffer. Mais n’allez pas couper vous-même au début, vous pourriez le regretter…

Les astuces pour placer votre pony topper

Comme je le disais plus haut, il faut avoir un peu de temps devant soi les premières fois. Pour placez votre pony topper, Laure vous donne toutes les astuces sur cette vidéo. Voici mon retour d’expérience :

  • Commencez d’abord par bien démêler le pony topper.
  • Ouvrez les petits peignes-clips.
  • Pour le placer, retenez qu’il faut laisser quelques-uns de vos vrais cheveux de devant pour un effet naturel. Ensuite, 2 possibilités :
    • Soit, vous le placez à environs 3 cm en arrière de votre ligne des cheveux. Le seul inconvénient est qu’il faut avoir assez d’épaisseur de vrais cheveux pour ne pas que l’épaisseur du pony topper se voit. Sinon utiliser un peu de poudre densifiante.
    • Soit le placer un peu plus loin. Je préfère cette option car mes cheveux sont fins et cela se fond mieux dans la masse. Essayez les 2 versions et voyez ce que vous préférez.
  • Ensuite, clipsez les peignes à vos vrais cheveux. Je vous rassure, cela ne les abime pas.
  • Faites ensuite une queue de cheval en recouvrant le pony topper de vos vrais cheveux pour un effet naturel.
  • Si vos cheveux sont fins et que le pony topper se voit, ajoutez un peu de poudre densifiante.

Le pony topper possède des peignes-clips tout autour, et un peigne central (sans clip). Je recommande de changer le peigne central par 2 peigne-clips pour un meilleur maintien. Pour cela, il faut découdre délicatement le peigne central et coudre les peignes-clips à la place.

fixez le peigne à 5 cm de votre ligne des cheveux
prenez le temps de bien l’ajuster
fermez les clips
fermez les clips de l’avant
fermez les clips du milieu
fermez les clips de l’arrière
formez la queux de cheval

Comment entretenir son pony topper ?

Gardons à l’esprit que le pony topper en cheveux naturels doit s’entretenir comme de vrais cheveux. Bien sur, le lavage ne sera pas aussi fréquent, misez sur 1 lavage tous les 5/6 semaines en moyenne. Vous pouvez leur mettre des crèmes coiffantes (ou leave-in) puis les cruncher pour faire de jolies ondulations, vous pouvez les lisser, etc. Vous pouvez même les emmener chez le coiffeur pour qu’il les colorent (uniquement si les cheveux sont vierges). Gardez en tête que, comme les vrais cheveux, ceux-ci peuvent s’abimer.

Afin de garder la forme de votre pony topper, je vous conseille l’achat d’une tête ainsi que des épingles (comme mentionné plus haut).

Pour les plus pressées : le bun !

Le hairbun, c’est la solution naturelle pour donner du volume en 2 minutes à un chignon. Il ne demande pas de temps d’adaptation et se fixe en 30 secondes, vraiment. J’ai le modèle châtain foncé, il se font à merveille avec mes cheveux. Je trouve que le gros avantage de ce hairbun est qu’il est élastique, un peu comme un chouchou mais avec des cheveux naturels.

Pour l’utiliser :

  • faites simplement un chignon avec votre élastique habituel,
  • puis placez le hairbun autour du chignon, puis comme un élastique, enroulez-le autour de votre chignon.
  • Voici le Tuto vidéo de Laure : https://www.youtube.com/watch?v=TP7y-rtLiyU

Tout comme le volumateur, il peut se laver avec votre shampoing habituel.

Avant
Après