frigo-desert3
Actus, Alimentation

Frigo du Désert

 

Une alternative écologique au Réfrigérateur

Initialement conçu pour économiser les ressources en Afrique où les conditions sont précaires, le frigo du désert, appelé également Pot Zeer, est un moyen écologique de conservation des fruits et légumes. J’ai trouvé une vidéo qui explique très bien le concept, cliquez ici.

Un autre article paru dans Science et Vie parle également du frigo du desert. Le système est celui du système de l’évaporation par l’eau apportée aux aliments. Les aliments sont placés dans un peau d’argile, lui même placé dans un pot plus grand. entre les 2 pots, on place du sable que l’on arrosera 2 fois par jour, le tout est recouvert d’un linge humide. L’évaporation d’eau permet le refroidissement du pot interne : principe de la thermodynamique. J’habite a Hyères (Var), cet été, il a fait 30-35°C en moyenne, l’intérieur du pot était à environs 19-20°C !

Une étude scientifique a confirmé l’efficacité de ce système, en moyenne, les aliments sont conservés 10 fois plus longtemps que d’ordinaire. Le pot est efficace dans les climats chauds et secs, idéal donc pour le sud de la France.

Ex : une tomate laissée à l’air libre se conserve 2 jours avant de flétrir. avec le zeer pot, elle se conserve 3 semaines.

A titre comparatif,

  • un frigo ordinaire coute environs 300€ et consomme en moyenne 250 kW par an
  • un frigo américain coute environs 800€ et consomme en moyenne 530 kW par an
  • le frigo du désert coute environs 10€ et ne consomme rien.

 

Fabriquer son frigo du désert

J’ai vendu mon réfrigérateur il y a quelques semaines et me suis orientée vers le frigo du désert. J’habite le sud de la France, le climat est donc chaud et sec.

A acheter :

  • 2 pots en terre cuite non émaillés (un gros et un plus petit). Le gros pot fait 40 cm de diamètre intérieur. Le petit pot fait 25 cm de diamètre intérieur. La hauteur du gros pot est de 40 cm.
  • 2 gros bouchons de liège que j’ai trouvé dans un domaine viticole (facultatif si les pots en terre n’ont pas de trous)
  • Du sable, j’ai un seau pour la serpillère que j’ai rempli de sable, ça a suffit.

Les étapes de fabrication

  1. J’ai donc commencer par boucher chaque trou avec les bouchons en liège.
  2. J’ai tapissé le fond du grand pot avec du sable, environs 5 cm.
  3. On place le pot plus petit dessu, on le cale bien pour qu’il est la meme hauteur que le gros pot.
  4. Avec les mains ou un bol, on met délicatement le sable entre les 2 pots. Il faut que le haut du sable soit environs 2 cm plus bas que le haut du pot intérieur, de cette façon, il sera facile et rapide d’arroser le sable 2 fois par jour sans risquer de mouiller le pot intérieur. Bien tasser le sable.
  5. Nettoyer le pot interieur.
  6. Arroser le sable, j’ai mis les 3/4 d’une bouteille d’eau.
  7. Laisser « refroidir » quelques heures avant d’y entreposer vos fruits et légumes.

 

Crédit photo : Yves Colas

 

Vivre au quotidien avec le Frigo du désert 

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’utilise ce système, fini le réfrigérateur classique. Nous sommes en plein mois d’aout, et j’avoue que je suis satisfaite.

Voici cependant quelques conseils si vous décidez de vous lancer dans cette aventure écolo :

  • 1/4 bouteille d’eau suffit par arrosage. Surtout, ne pas trop arroser sinon le pot intérieur remontera, tout le sable tombera au fond du grand pot, et vous serez obligée de refaire votre pot, y aller petit à petit.
  • Ne pas renverser d’eau d’arrosage à l’intérieur du pot sinon, les fruits et légumes se conserveront moins longtemps.
  • La hauteur de sable doit etre 2 cm en dessous du pot intérieur, ainsi, j’ai résolu en partie le problème de moisissure car je ne renverse plus d’eau dans le pot intérieur.
  • Ne pas acheter un pot intérieur trop grand, au départ, j’avais acheté un pot intérieur de 32 cm de diamètre laissant peu de sable entre les 2 pots, les légumes périssaient rapidement.
  • Ne pas couper les légumes et les remettre dans le pot. Toute légume coupé, entamé doit être consommé, ne pas  remettre dans le pot une moitié de légume, sinon ça moisira en quelques jours.
  • Le mieux est de mettre le frigo du desert a l’ombre dehors, d’acheter un sac en toile de jute que l’on met dedans, on place les legumes dans le sac, et on humidifie le sac egalement. La fraicheur de la nuit aidera a la conservation.

Bien sur, les produits laitiers ne se conservent pas, ni même la viande. Quand je veux du poisson, je vais le chercher frais et le mange aussitôt. Pour les fromages, certains se conservent très bien sans réfrigérateur, et sinon je les fabrique moi même, en particulier le cottage cheese de chèvre qui se conserve également très bien sans frigo.

Ainsi, tout est à la demande, pas de stock inutile, pas de conservateurs, ni de produits chimiques, pas de reste de la veille sans saveurs. Notez qu’en Chine, manger les restes est considéré comme de la nourriture morte, dénuée de Jing (d’énergie vitale).

 

Points clés d’un frigo du désert

  • on va direct à l’essentiel, on n’achète plus d’aliments inutiles (sucreries, aliments industriels raffinés, etc.), plus de compléments alimentaires, etc. Notre choix s’oriente naturellement sur des aliments vitaminés
  • on fait donc des économies, à la fois au supermarché et en électricité et cela permet d’acheter des produits de meilleure qualité et bio
  • le corps, et notamment la rate (qui est un méridien très important en Médecine chinoise et qui a horreur du froid, alors je ne parle même pas du congelé) nous remercie chaque jour de lui fournir les bonnes énergies dont elle a besoin
  • C’est écologique pour la planète
  • C’est un gain de place dans la cuisine. D’un point de vue esthétique et acoustique (on n’entend plus le bruit du compresseur qui se déclenche)
  • Et enfin, quand on déménage, c’est toujours ça de moins à porter ! Un frigo du désert est bien plus léger qu’un frigo électrique

 

Un an après

Cela fera bientôt 1 an que je n’ai plus de frigo électrique. Je fonctionne uniquement avec le Frigo du désert, je ne pourrai plus revenir en arrière !! Je l’ai définitivement adopté ! Tous les légumes sont frais et se conservent bien. Une précision quand même, je ne met dedans que des légumes bio achetés chez un petit producteur local. J’imagine que si on met dedans des légumes de supermarchés à bas prix, la conservation sera moins bonne (?), faites part de vos témoignages si tel est le cas.

 

Deux ans après

Et bien, je n’utilise plus du tout de frigo, ni de frigo classique, ni le frigo du désert. Le frigo du désert m’a énormément apporté. Il m’a permis de changer mes habitudes et m’a offert une excellente étape de transition. Depuis environs 4 mois, je n’utilise plus mes pots. Beaucoup de personnes me demande, mais alors comment fais tu sans frigo… ? La réponse ici sur l’article Facile de vivre sans frigo ;-)