Actus, Alimentation, Bien-Etre du corps

Frigo du Désert

 

Une alternative écologique au Réfrigérateur

Initialement conçu pour économiser les ressources en Afrique où les conditions sont précaires, le frigo du désert, appelé également Pot Zeer, est un moyen écologique de conservation des fruits et légumes. J’ai trouvé une vidéo qui explique très bien le concept, cliquez ici.

Un autre article paru dans Science et Vie parle également du frigo du desert. Le système est celui du système de l’évaporation par l’eau apportée aux aliments. Les aliments sont placés dans un peau d’argile, lui même placé dans un pot plus grand. entre les 2 pots, on place du sable que l’on arrosera 2 fois par jour, le tout est recouvert d’un linge humide. L’évaporation d’eau permet le refroidissement du pot interne : principe de la thermodynamique. J’habite a Hyères (Var), cet été, il a fait 30-35°C en moyenne, l’intérieur du pot était à environs 19-20°C !

Une étude scientifique a confirmé l’efficacité de ce système, en moyenne, les aliments sont conservés 10 fois plus longtemps que d’ordinaire. Le pot est efficace dans les climats chauds et secs, idéal donc pour le sud de la France.

Ex : une tomate laissée à l’air libre se conserve 2 jours avant de flétrir. avec le zeer pot, elle se conserve 3 semaines.

A titre comparatif,

  • un frigo ordinaire coute environs 300€ et consomme en moyenne 250 kW par an
  • un frigo américain coute environs 800€ et consomme en moyenne 530 kW par an
  • le frigo du désert coute environs 10€ et ne consomme rien.

 

Fabriquer son frigo du désert

J’ai vendu mon réfrigérateur il y a quelques semaines et me suis orientée vers le frigo du désert. J’habite le sud de la France, le climat est donc chaud et sec.

A acheter :

  • 2 pots en terre cuite non émaillés (un gros et un plus petit). Le gros pot fait 40 cm de diamètre intérieur. Le petit pot fait 25 cm de diamètre intérieur. La hauteur du gros pot est de 40 cm.
  • 2 gros bouchons de liège que j’ai trouvé dans un domaine viticole (facultatif si les pots en terre n’ont pas de trous)
  • Du sable, j’ai un seau pour la serpillère que j’ai rempli de sable, ça a suffit.

Les étapes de fabrication

  1. J’ai donc commencer par boucher chaque trou avec les bouchons en liège.
  2. J’ai tapissé le fond du grand pot avec du sable, environs 5 cm.
  3. On place le pot plus petit dessu, on le cale bien pour qu’il est la meme hauteur que le gros pot.
  4. Avec les mains ou un bol, on met délicatement le sable entre les 2 pots. Il faut que le haut du sable soit environs 2 cm plus bas que le haut du pot intérieur, de cette façon, il sera facile et rapide d’arroser le sable 2 fois par jour sans risquer de mouiller le pot intérieur. Bien tasser le sable.
  5. Nettoyer le pot interieur.
  6. Arroser le sable, j’ai mis les 3/4 d’une bouteille d’eau.
  7. Laisser « refroidir » quelques heures avant d’y entreposer vos fruits et légumes.

 

Crédit photo : Yves Colas

 

Vivre au quotidien avec le Frigo du désert 

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’utilise ce système, fini le réfrigérateur classique. Nous sommes en plein mois d’aout, et j’avoue que je suis satisfaite.

Voici cependant quelques conseils si vous décidez de vous lancer dans cette aventure écolo :

  • 1/4 bouteille d’eau suffit par arrosage. Surtout, ne pas trop arroser sinon le pot intérieur remontera, tout le sable tombera au fond du grand pot, et vous serez obligée de refaire votre pot, y aller petit à petit.
  • Ne pas renverser d’eau d’arrosage à l’intérieur du pot sinon, les fruits et légumes se conserveront moins longtemps.
  • La hauteur de sable doit etre 2 cm en dessous du pot intérieur, ainsi, j’ai résolu en partie le problème de moisissure car je ne renverse plus d’eau dans le pot intérieur.
  • Ne pas acheter un pot intérieur trop grand, au départ, j’avais acheté un pot intérieur de 32 cm de diamètre laissant peu de sable entre les 2 pots, les légumes périssaient rapidement.
  • Ne pas couper les légumes et les remettre dans le pot. Toute légume coupé, entamé doit être consommé, ne pas  remettre dans le pot une moitié de légume, sinon ça moisira en quelques jours.
  • Le mieux est de mettre le frigo du desert a l’ombre dehors, d’acheter un sac en toile de jute que l’on met dedans, on place les legumes dans le sac, et on humidifie le sac egalement. La fraicheur de la nuit aidera a la conservation.

Bien sur, les produits laitiers ne se conservent pas, ni même la viande. Quand je veux du poisson, je vais le chercher frais et le mange aussitôt. Pour les fromages, certains se conservent très bien sans réfrigérateur, et sinon je les fabrique moi même, en particulier le cottage cheese de chèvre qui se conserve également très bien sans frigo.

Ainsi, tout est à la demande, pas de stock inutile, pas de conservateurs, ni de produits chimiques, pas de reste de la veille sans saveurs. Notez qu’en Chine, manger les restes est considéré comme de la nourriture morte, dénuée de Jing (d’énergie vitale).

 

Points clés d’un frigo du désert

  • on va direct à l’essentiel, on n’achète plus d’aliments inutiles (sucreries, aliments industriels raffinés, etc.), plus de compléments alimentaires, etc. Notre choix s’oriente naturellement sur des aliments vitaminés
  • on fait donc des économies, à la fois au supermarché et en électricité et cela permet d’acheter des produits de meilleure qualité et bio
  • le corps, et notamment la rate (qui est un méridien très important en Médecine chinoise et qui a horreur du froid, alors je ne parle même pas du congelé) nous remercie chaque jour de lui fournir les bonnes énergies dont elle a besoin
  • C’est écologique pour la planète
  • C’est un gain de place dans la cuisine. D’un point de vue esthétique et acoustique (on n’entend plus le bruit du compresseur qui se déclenche)
  • Et enfin, quand on déménage, c’est toujours ça de moins à porter ! Un frigo du désert est bien plus léger qu’un frigo électrique

 

Un an après

Cela fera bientôt 1 an que je n’ai plus de frigo électrique. Je fonctionne uniquement avec le Frigo du désert, je ne pourrai plus revenir en arrière !! Je l’ai définitivement adopté ! Tous les légumes sont frais et se conservent bien. Une précision quand même, je ne met dedans que des légumes bio achetés chez un petit producteur local. J’imagine que si on met dedans des légumes de supermarchés à bas prix, la conservation sera moins bonne (?), faites part de vos témoignages si tel est le cas.

 

Deux ans après

Et bien, je n’utilise plus du tout de frigo, ni de frigo classique, ni le frigo du désert. Le frigo du désert m’a énormément apporté. Il m’a permis de changer mes habitudes et m’a offert une excellente étape de transition. Depuis environs 4 mois, je n’utilise plus mes pots. Beaucoup de personnes me demande, mais alors comment fais tu sans frigo… ? La réponse ici sur l’article Facile de vivre sans frigo ;-)

 

45 Commentaires

  • Reply fargeau 20 mai, 2013 at 1 h 19 min

    Astucieux !!!!

  • Reply Lola 20 mai, 2013 at 17 h 31 min

    Dans les régions humides ce frigo ne peut pas bien marcher je suppose… il y a-t-il d’autres solutions pour les régions pluvieuses ?

    • Reply Une toute Zen 21 mai, 2013 at 16 h 22 min

      Bonjour Lola,
      Ce système marche dans les zones plutôt sèches effectivement, mais il faut essayer, peut etre marche t-il aussi quand il fait humide… Sinon, je ne sais pas ce qui conviendrait aux régions humides… Si quelqu’un à des idées, a fait des tests, faites nous savoir :-)

    • Reply De passage 8 avril, 2014 at 22 h 49 min

      Le moteur de ce frigo est l’évaporation de l’eau. elle est fonction de la chaleur et l’humidité extérieur. Ce frigo marche d’autant mieux que la chaleur est importante ou l’humidité faible.
      Le carburant de ce frigo est l’eau, plus les paramètres du dessus sont optimum et plus l’eau va s’évaporer rapidement.

      • Reply De passage 8 avril, 2014 at 22 h 52 min

        Ce que je voulais dire principalement c’est que dans des zones humide le moteur de ce frigo (évaporation) ne marchera pas ou très très peu.
        Et qu’il faut prendre en compte la consommation d’eau qui peut dans certaines région est importante

  • Reply Rik Jacobs 20 mai, 2013 at 23 h 05 min

    Bonjour et merci pour cette info.Pour completer,en Namibie,pays trés sec
    j’ai trouv&é de petits batiments servant de frigo de facon similaire.Les murs sont doubles avec unespace qui est rempli de charbon de bois assez fin.Le toit est en beton,legerement creux et est alimenté parcimonieusement d’eau (dérivation pompe éolienne.cette eau déborde
    et mouille le charbon de bois.Ensuite vent(beaucoup en namibie)et le tour est joué.les murs sont en briques avec des espaces entre les briques.

    • Reply Une toute Zen 21 mai, 2013 at 16 h 23 min

      Super intéressant, merci pour ce partage. Je vais me renseigner là-dessus

  • Reply eric ouedraogo 21 mai, 2013 at 17 h 10 min

    salut je la trouve tres efficace et un peu plus developer par rapport a ceux que nous utilisons ici pour juste mettre de l’eau et boire c’est vraiment super je suis au burkina faso

  • Reply jess 11 juillet, 2013 at 22 h 01 min

    bonjours je voulais savoir si on pouvait mettre autres aliments que des fruits et des légumes???

    • Reply Une toute Zen 11 juillet, 2013 at 22 h 20 min

      Bonjour Jess
      Je ne mets que des legumes dedans. Les fruits je pourrai aussi mais je prefere les garder a l’air libre dans une corbeille.
      Hesites pas si tu as d’autres questions

  • Reply bailleul 12 juillet, 2013 at 10 h 33 min

    Interessant mais un détail me trouble: un passage dit qu’il ne faut pas mettre d’eau dans le pot intérieur, un autre passage conseille de placer fruits et légumes dans un sac de jute que l’on humidifie.

    • Reply Une toute Zen 12 juillet, 2013 at 11 h 06 min

      Effectivement, ça merite d’etre éclaircit !
      En fait, ce sont 2 techniques differentes que j’ai testé. Les 2 marchent bien. J’ai opté finalement pour la version sans toile de jute et dans cette version, j’ai remarqué qu’il faut mieux eviter de renverser de l’eau dedans.
      J’ai testé plusieurs choses et a differentes saisons, ma conclusion est qu’en ete, c’est moeux d’utiliser la version classique du frigo du desert, et en hiver, c’est pas mal de mettre les legumes dans une toile de jute que l’on met dehors (pas forcement dans le pot du desert) et que l’on humidifie chaque jour ou tous les 2 jours. La toile de jute protege du froid et du gel, mais apres tout depend ou l’on habite (dans le sud, l’hiver est doux).
      J’espere avoir repondu au mieux mais n’hesitez pas si vous avez d’autres questions :-)

      • Reply Gko 12 juillet, 2013 at 18 h 10 min

        « J’achète uniquement du bio chez un petit producteur local…  » mouais….

        • Reply Une toute Zen 12 juillet, 2013 at 23 h 07 min

          Oui Gko j’achete des legumes bio chez un producteur, et donc ? Pourquoi dire Mouais ? Je ne comprends pas….

          • Gko 13 juillet, 2013 at 10 h 10 min

            Ben faire la bobo avec les légumes bio et dire que les légumes de supermarché en gros c pourri ça m énerve … Comme si tout le monde pouvait s offrir du bio

          • Gko 13 juillet, 2013 at 10 h 13 min

            Mais bon excuse moi mon com est nul ! C était un coup de gueule mais pas contre toi

          • Une toute Zen 13 juillet, 2013 at 12 h 19 min

            Pas de soucis, je ne le prends pas pour moi. Je peux comprendre ton coup de gueule, c’est abusé de voir le prix des bons produits mais ceci dit, chez le producteur local, c’est moins cher qu’au Bio et parfois certains produits sont au meme prix que le supermarché. Par exemple le kilo de courgettes est a 1€ ! Je ne roule pas sur l’or et je fais attention a mon budget et j’ai decouvert ça par hasard.

  • Reply Marine 21 août, 2013 at 11 h 14 min

    Pour répondre à Gko quand même. Moi je ne suis pas d’accord rien qu’avec le fait de faire un coup de gueule comme ça en méconnaissant la chose (c’est l’impression que tu donnes). Car comme le dit Une toute Zen, parfois (souvent) les producteurs locaux (bio ou pas, mais bio aussi) sont moins chers que les super marchés. Certains et j’en ait rencontré au moins un dans la plupart des régions où j’ai vécu, sont moins chers sur certains légumes que le pas bio du supermarché (!!!!).
    1) si tu connais ton producteur il est de suite plus généreux avec toi
    2) si c’est une personne qui fait ça pour des raisons éthiques et écologiques, il ne facturera que ce qu’il a besoin pour vivre, et donc bizarrement c’est tout de suite plus abordable…

    Sur les maraîchers c’est tout ce que j’ai à dire. Pour finir « faire la bobo » avec ses légumes bio qu’est ce qu’il ne faut pas entendre! Moi je n’ai pas un rond je suis étudiante et je mange quasiment que du bio, local. Quand je ne trouve pas de bio je fais local. Comment je fais ? En mangeant moins de viande, déjà, ça aide beaucoup. Les légumes en sois ça ne coûte pas grand chose (même si le prix augmente malheureusement quand même bien ces derniers temps). Pour certaines personnes ce n’est peut être pas difficile, mais moi j’aime la viande le gras et toutes les cochonneries ;) et c’est difficile de s’en passer. Alors moi je me passe de ces commentaires désobligeants, je sais tu t’es excusé, mais ce n’est pas une raison pour faire systématiquement des généralités sur tout, dès que ça touche l’environnement, l’écologie etc, les gens ont le vocabulaire leste on va dire.

    Enfin, si mon commentaire est accepté car il va prendre la moitié de la page ;), j’ai une petite question pour Une toute Zen, tu as pris la température pour voir un peu le gain que tu peux avoir (en donnant également la température extérieure) ? Perso actuellement je suis au pays basque il doit faire trop humide mais bon je n’ai pas de frigo du tout comme ça … Mais ça pourrait être un confort quand même !

    Voilà voilà… merci pour ta réponse

    • Reply Une toute Zen 21 août, 2013 at 20 h 35 min

      Merci Marine pour ton commentaire qui est tres appréciable.
      Effectivement Gko a poussé son coup de gueule, comme on dirait en Medecine Chinoise, elle a libéré l’énergie stagnante de son foie ;-)
      Savoir ce que l’on mange est essentiel, on dit souvent quelle planète laisserons nous a nos enfants, mais on peut dire aussi quels enfants laisserons nous a la planete ? (phrase de Pierre Rabhi). Tu le dis bien, moins manger de viande aide le portefeuille a mieux se porter, et le corps aussi par la meme occasion (perso, ca fait quelques annees que je n’en mange plus).
      Pour le frigo du deert, je n’ai pas peis la temperature, j’etais en vacances et donc je ne l’ai pas arrosé depuis quelques semaines, je le relance demain et je te dis ce qu’il en est.

      • Reply Marine 26 août, 2013 at 16 h 25 min

        Ok merci !

        • Reply Une toute Zen 28 août, 2013 at 11 h 59 min

          Mon thermomètre n’est pas très fiable… Je vais en acheter un neuf et je dirai avec certitude les degrés à l’intérieur du pot.

        • Reply Une toute Zen 31 août, 2013 at 6 h 12 min

          la temperature extérieure est de 32°C en moyenne a Hyeres, l’interieur du pot annonce 19°C

          • Marine 24 octobre, 2013 at 10 h 50 min

            Ok merci pour la réponse, c’est pas mal, après peut être qu’un simple trou dans l terre, abrité sous un buisson ou mieux quelques arbres serait aussi efficace.

  • Reply LOBET 6 novembre, 2013 at 9 h 42 min

    bonjour,

    Le frigo du désert est une belle alternative pour l’écologie qui nous concerne tous et pour notre santé. Hé oui il y a plein de pays où le frigo n’existe pas et où différentes alternatives pour conserver les aliments sont développer.
    Question: comment fait on pour avoir le code permettant à avoir accès à certains articles de votre site?
    Merci pour votre réponse

    • Reply Une Toute Zen 23 juin, 2014 at 14 h 17 min

      Pour avoir le code de certains articles, il suffit de me demander par email :-)

  • Reply Marie 7 juillet, 2014 at 17 h 47 min

    Je découvre ce blog en cherchant des solutions anti-moustiques au naturel pour un voyage. Et j’adore vos articles! Tout à fait mon style de vie et ce que j’aime. Merci pour tous les bons conseils!

    • Reply Une Toute Zen 8 juillet, 2014 at 22 h 14 min

      Merci Marie :)

  • Reply la grenouille verte 6 juin, 2015 at 11 h 53 min

    Bonjour,

    super! je viens enfin de trouver la solution à mon problème de conservation des aliments! Dites-moi, vous aviez utilisé quel type de sable ?

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 8 juin, 2015 at 8 h 38 min

      bonjour,
      super !! j’ai utilisé du sable de la plage :)

      • Reply la grenouille verte 8 juin, 2015 at 19 h 51 min

        j’ai pas la plage…snif….Mais j’vais quand même trouver une solution ! merci ;-)

  • Reply Marie 8 juin, 2015 at 16 h 49 min

    Bonjour, je viens de faire mon « frigo du désert » grâce à vous, en parallèle de mon frigo (trop petit et trop froid pour mes fruits et légumes). Le pot extérieur doit rester humide (foncé) en permanence ?
    Merci

  • Reply marie 3 juillet, 2015 at 14 h 03 min

    Bonjour, très bonne idée le frigo du désert,

    15 jours que je vis sans frigo au début pour réduire ma facture d’électricité et finalement c’est pas plus mal

    Par contre je me demandai comment conserver au mieux les salades

    merci

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 12 juillet, 2015 at 15 h 33 min

      Pour les salades, je n’ai pas trouve de super technique… Si ce n’est de la rincer souvent sous l’eau fraiche et de la manger rapidemznt ;-)

  • Reply moulecake 6 novembre, 2015 at 16 h 31 min

    Bonjour, je pourrai disserter des heures sur le comment du pourquoi je suis arrivé là, mais un simple ; énorme merci pour ton article conviendra ;)

    Je voulais surtout reprendre la question de « fonctionne-t-il dans les zones humides? » En effet j’ai compris que « Le moteur de ce frigo est l’évaporation de l’eau. elle est fonction de la chaleur et l’humidité extérieur. Ce frigo marche d’autant mieux que la chaleur est importante ou l’humidité faible. »
    Mais ne fonctionnerait-il pas assez bien dans un appartement/maison en hivers ? En effet l’air est assez sec et la température ambiante est généralement de 17-20 degrés. L’automne arrive et je recherche pour débrancher mon réfrigérateur où il n’y a que mes légumes qui commence a vieillir. Je fais mes courses au marché chez les producteurs locaux à peu près une fois par semaine mais je n’utilise pas tout en une semaine des fois et j’aimerai conserver mes légumes un peu plus longtemps mais pas dans le réfrigérateur.
    Donc je penser utiliser cette technique, donc à savoir si elle fonctionnerai dans l’appartement. Sans réponse concrète je testerai et vous tiendrai au courant. Juste a trouver du sable car je suis a 2h de la mer.
    Question subsidiaire, peut-on mettre les restes* d’un repas (dans une boite bien entendu) dans ce frigo du désert et si oui vous les gardez combien de temps en général. (je m’attend pas a « 3 semaines » comme réponse mais plutôt « 2 à 5 jours selon les plats sans soucis »)
    *Mes repas sont vegan donc mes restes aussi.

    Pour la salade une technique d’une amis et de couper les feuilles et mettre la salade dans une boite humide (gouttelettes par ci par là) et la placer au réfrigérateur elle se garde facile une semaine au lieu de 2 3 jours habituellement. Donc peut-être que dans ce frigo-du-désert cela fonctionnerai ?

    Encore une question pour la route; Marie du 3 juillet, 2015 at 14 h 03 min demande « Le pot extérieur doit rester humide (foncé) en permanence ? », ça m’intéresserait d’avoir l’information avant de construire le mien.

    Merci beaucoup d’avance pour vos réponses construite!

  • Reply Céline 1 mai, 2017 at 17 h 51 min

    Bonjour,
    Je viens de lire votre article sur le frigo du désert et également sur « vivre sans frigo ». La méthode de Jihyun Ryou est d’utiliser du sable, pourriez vous me dire de quel sable il s’agit ? de même sur le frigo du désert y a t-il un sable mieux qu’un autre ? plus fin ? etc… merci pour vos publications diverses et variés !

  • Reply Franck 17 juin, 2017 at 19 h 52 min

    Bonjour
    Je me permets de laisser un petit commentaire pour signaler que même dans la région Haut-de-France où je reside un tel frigo fonctionne relativement bien.
    Effectivement, il fait actuellement 24 degrés avec un taux d’humidité de 50% en intérieur et la température relevé à l’instant dans le frigo est de 18 degrés. A savoir également qu’il n’est pas en plein soleil donc normal d’avoir une si haute température.
    Merci pour ce partage…
    A bientôt,
    Franck.

  • Reply Pierre 21 juin, 2017 at 18 h 48 min

    Le frigo du désert coute environ 10€ et consomme de l’eau ! Et peut-être que dans un dessert l’eau est une ressource précieuse. Alors que l’électricité il y en a revendre avec la quantité de soleil.

    Le concept est très intéressant, je n’ai pas de frigo ni éléatique et ni celui du dessert; et je le vis bien (facilité, car je n’ai pas d’enfants). Je mange en flux tendu.

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 21 juin, 2017 at 22 h 20 min

      C’est vrai l’eau est une ressource precieuse en plein desert, en tout cas en Afrique ils utilisent ce systeme car le reseau electrique est parfois inexistant… en tout cas bravo a vous et bonne continuation :-)

  • Reply melimelo 1 juillet, 2017 at 22 h 54 min

    Bonsoir, j’avais entendu parler de ce système l’année dernière. Et comme je déménage j’y repense, peut être en complément d’un petit congélateur pour conserver certains plats? Cela n’empêche pas non plus faire ses propres conserves également. Mais je me demande tout de même si ça pourrait fonctionner chez moi. Je serai dans un logement en rez de jardin avec un jardinet. Je n’oserai pas mettre le frigo du désert dehors. Pensez vous que dans une pièce sombre sans fenêtre près de la cuisine (cellier) où il y aurait également machine à laver/sèche linge, cela pourrait fonctionner?

  • Reply SEMPE a 15 juillet, 2017 at 10 h 03 min

    Bonjour à tous, j’ai été interpelé par cet outil qui permet de façon écologique de conserver des fruits et des légumes. J’ai donc essayé chez moi seulement je rencontre un problème. Je prends en compte l’ensemble des préconisations cependant au bout d’un certains temps, un dépôt blanchâtre apparaît comme de la moisissure a l’extérieur du gros pot et à l’intérieur du petit pot accompagné d’une odeur caractéristique d’humidité.

    Excès d’eau ? Un sable contaminé ?

    J’ai essayé de laver les deux pots avec du vignaire Blanc mais les dépôts blanchâtres réapparaissent.

    Avez vous deja rencontrer ce probleme ? Avez vous des conseils a me donner ?

    En vous remerciant par avance

    Ps : J habite en Ille et Vilaine et mon pot est dans le cellier.

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 26 juillet, 2017 at 20 h 39 min

      Je n’ai jamais eu ce probleme. J’aurai tendance a dire qu’il y a peut etre trop d’eau… ou bien pas assez de sable… ou que tu n’as pas attendu que le pot refroidisse un peu avant d’y mettre des legumes…

  • Reply BECHU 9 août, 2017 at 18 h 42 min

    Formidable , merci pour ce témoignage, j’arrive sur votre blog un peu par hasard et quelle surprise de voir que j’habite aussi Hyeres, je me prépare à tenter votre expérience. Même si en ce moment je mange une glace tous les soirs, il y a des plaisirs plus difficile que d’autres a supprimer. Par contre j’étais persuadé que ce pot s’enterrer dans la terre mais je vois que non. Je continuerai a vous suivre maintenant que je vous ai découverte. Amitiées

  • Reply Chrystel 9 août, 2017 at 18 h 45 min

    Par contre je serai curieuse de voir la réaction des gens quand il se rende compte que vous n’avez pas de frigo :)

  • Ecrire un petit mot