Actus, Bien-Etre du corps, Jeune

La reprise alimentaire après le jeûne

Etant actuellement en plein jeûne, j’ai trouvé intéressant de faire un article sur la reprise alimentaire.

 

Réussir sa reprise alimentaire (sortie de jeûne)

Vous avez réussi à jeûner quelques jours, maintenant, il faut aussi réussir la reprise. La reprise apporte une prise de conscience générale envers l’alimentation. On ne voit plus la nourriture de la même manière, on ne supporterai pas des aliments de qualité médiocre. Nous sommes tout propre de l’intérieur, restons ainsi… Sauf que l’on va, à nouveau, remplir son estomac, il faut donc y aller progressivement, avec des aliments bio de qualité..

Le jeûne est plus facile qu’un régime et a pour but de donner de nouvelles informations au corps. Il faut bien comprendre que : dès que l’on met un peu de nourriture dans le corps, il va en vouloir plus, donc attention aux quantités au début… Quantités progressives : écoutez votre corps !

La reprise est progressive et dure autant de temps que le jeûne (exemple : un jeune de 5 jours = reprise alimentaire de 5 jours) afin que le corps refasse le plein de minéraux, de vitamines etc.

A la fin du jeûne, il est important de reprendre une alimentation progressivement. Le corps doit se réhabituer doucement à la nourriture.

Observez-vous bien en face de chaque nouvel aliment, par rapport à la qualité, au goût, à la quantité !

Le jeûne rend si sensible que l’organisme tolère mal les écarts du droit chemin. Tout le monde connaît l’effet d’un seul verre de vin à jeun, c’est la même chose avec le café, la cigarette, les huiles chauffées.

Soyez attentifs en mangeant ! Mâchez bien, éprouvez le délice de manger et sachez arrêter !

Une règle pour que la reprise marche : ne vous faites pas inviter avant la fin de la reprise alimentaire.

 

La première fois que l’on remange

Devinez ce que vous mangerez ? Un fruit !! Une Pomme, une pêche, un bout de melon, prenez le fruit qui vous fera envie ! Le dernier jour de jeûne, mangez un fruit en fin d’après midi. En principe, vous ne devriez pas vous jeter dessus, mais si tel était le cas, contrôlez vous, coupez la en plusieurs petits morceaux. Appréciez, sentez les saveurs de ce délicieux fruit ! Mâchez lentement. Le « repas » suivant se fera le lendemain matin.

 

Journée-type de reprise alimentaire

MATIN : Fruit frais (kiwi, pomme, banane, avocat) ou compote de fruits type pommes
1 heure après : tisane et 1 datte Medjoul

MIDI : Petite salade composée (laitue, demi avocat, demi tomate, graines germées), 1 biscotte de sarrazin et un peu d’huile d’olive

SOIR : Petite purée de pomme de terre avec de l’huile d’olive ou soupe Congee de riz

Fruits et jus de légumes : en-dehors des repas – à volonté !

Pas de sucre, farine blanche, café, thé, alcool, tabac, viande, produits laitiers, médicaments, drogues, peu de sel.

Pour faire simple : Faites vous un potage aux légumes maison, purées et compotes pendant le même nombre de jours que le jeûne. Progressivement seront introduits des œufs, des céréales, du poisson, oléagineux, etc.

 

Que peut-on manger après la reprise ?

Attention >Reprise progressive des céréales, oléagineux et produits animaux

Crudités : salades, feuilles, racines (carottes, oignons…), légumes de saison, tomates, avocat.
Vinaigrette légère à base d’huile première pression à froid.

Légumes crus ou vapeur

Fruits : en-dehors des repas – à volonté !

Boissons (à volonté) : eau de source, eau minérale, tisanes, jus de légumes à volonté.

Oléagineux : noix, noisettes, amandes, cajou, pignon, pistaches, sésame, graines de tournesol, courge, lin.

Céréales intégrales (riz, seigle, sarrasin, millet, quinoa), galettes de sarrazin (juste la galette sans la garniture), bouillie, Semoule de couscous avec des raisins secs, Taboulé.

Graines germées : soja, alfalfa, etc.

Poissons et viandes à reprendre progressivement en petites quantités au début

 

Un nouveau départ alimentaire

Evitez de reprendre les anciennes mauvaises habitudes alimentaires d’avant le jeûne. C’est l’occasion d’un nouveau départ.

Si l’on voit que nos mauvaises habitudes reviennent, que les quantités ne sont pas adaptées, optez pour des petites assiettes ou des petits bols pour vous aider à vous freiner. Si vous êtes en couple, prévenez votre moitié qu’il vous surveille, cela aide au début…

 

Des idées de plats de reprise en image

Attention aux quantités toujours !! C’est très important… les quantités figurants dans certaines photos de plats ne sont pas représentatives…

velouté de légumes

Velouté de légumes fait maison

La-semoule-de-couscous-fait-elle-grossir-

Semoule de couscous

legumes-sortie-jeune

Légumes rapés sur une galette de sarrasin

legumes-vapeur

Légumes crus façon restaurant gastronomique

salade composee

Salade composée (salade, poivrons, carottes, graines germées, betterave)

taboule-a-l-orientale-

Taboulé oriental

taboule-libanais

Taboulé libanais (avec une vinaigrette légère)

 Soupe riz congeeSoupe congee de riz (voir la recette)

compote-pomme

Compote de pommes (voir la recette)

puree de pomme de terre

Purée de pomme de terre

pommes duchesse

Pommes de terre duchesse au persil (faites une purée de pomme de terre à laquelle vous ajouter un peu d’huile d’olive, placer dans une douille pâtissière cannellée, puis mettez au four). Attention aux quantités car c’est bon les pommes Duchesse !!

Jus de carotte

Jus de légumes frais à faire à l’aide d’une centrifugeuse ou d’un extracteur de jus (j’adore le jus : céleri/épinard/carotte/curcuma/citron)

16 Commentaires

  • Reply Phan Mélingue 25 mars, 2015 at 14 h 23 min

    super article et suggestions repas, rien que les photos sont une bonne reprise à cette fin de jeûne..

  • Reply Une Toute Zen l Santé naturelle & préventive » Questions fréquentes sur le Jeûne 27 mars, 2015 at 19 h 15 min

    […] Voir l’article rédigé sur la reprise alimentaire. […]

  • Reply Lyjazzy 2 avril, 2015 at 16 h 06 min

    Bonjour,

    C’est avec grand plaisir que j’ai découvert ce blog très interessant! J’ai l’impression de me retrouver totalement, j’ai moi même étudié la médecine chinoise, j’essaye de vivre le plus naturellement possible (je fais toute ma cosmétique bio et maison), j’adore voyager et la Thaïlande a fait partie de mes belles aventures et je suis une gourmande passionnée de cuisine – surtout saine! … :)
    Toujours à l’affût d’astuces et bons conseils, ton site m’a permis d’apprendre pas mal de choses, et de m’interesser au jeûne notamment.
    Après la lecture de tous tes articles à ce sujet et d’avoir vu le reportage d’Arte, ainsi que d’autres lectures, je me suis lancé sur un jeûne de 3 jours! Je commence ce soir ma reprise, d’où ma présence sur ce post! :)
    J’ai tout bien fait, préparé mon jeûne en reduisant petit à petit la quantité et sans proteine animale depuis plus d’une semaine, j’ai fait des purges, des lavements, puis finalement le jêune…

    Mais j’ai l’impression que mon expérience n’est pas si agréable que la tienne, depuis hier que c’est une torture.
    Des palpitations, des douleurs d’estomac, cette nuit je me suis reveillé à 5h du matin en nage, en tremblant, avec des fortes envies de vomir, toutes mes vieilles douleurs articulaires ce sont reveillées et là j’ai très mal à toute la zone au dessus de mes épaules (machoir, cou, nuque)… :( bref ce n’est pas jojo tout ça.

    Penses-tu que ce soit ça la crise d’acidose? J’avais pas lu que c’était si violent…

    J’esperais faire 2 jours de plus, mais je m’en sens complètement incapable, j’ai même bus un jus de fruits pressés ce matin, pour essayer de calmer mon corps, ça va légèrement mieux, mais loin d’être bien…

    Comme la pomme je ne la sens absolument pas, je viens de manger 2 pruneaux et une cuillère de graines de lin, dans un verre d’eau, pour me préparer à ce soir… mais je crains, j’ai peur que manger me fasse mal du coup.
    J’ai l’impression que tu conseilles surtout du crus, est-ce qu’une soupe pourrait déjà être envisagé? Je sais pas j’ai l’impression que ça réconforterais mieux mon estomac.

    Désolée de t’embêter avec toutes ces question et tout ce récit! (Quand j’écris j’ai du mal à m’arrêter…!)

    En tout cas merci pour ce blog!!!

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 2 avril, 2015 at 22 h 41 min

      Tout d’abord, merci pour ton email, nous avons effectivement pas mal de points communs :-))
      Pour le jeune, ce que tu decris est normal et j’ai ressenti la meme chose pendant mon 1er jeune il y a 5 ans, je me sentai vraiment faible, tremblante et bizarre mais j’ai ressenti ca aussi fort que pendant les 2 premiers jeune, apres ca s’attenue nettement…
      Ton corps evacue et il a surement beaucoup a evacuer et comme il n’est pas habitué, ses reactions sont violentes au debut. Le fait que ca sggrave certaines choses est normale et fait parti du jeune, du moins des premiers jeunes.
      Moi j’ai une regle de base : jeuner, c’est tres simple et il faut y aller chacun a son rythme. Si tu tiens le coup, tu verras qu’au bout de 3 jours, c’est genial !! Si tu craques, ca n’est pas grave, peut etre que la periode est mal choisie, que tu n’arrives pas a degager du temps et calme pour toi, etc, l’important est de tester et de ne pas hesiter a retenter l’experience une autre fois. Ne te mets pas la pression, c’est cool le jeune.
      Un truc interessant aussi, le fait que le corps reagisse projve qu’il est en bonne sante et qu’il te parle, ne te stresse pas et accueille cette nouvelle communication :-)
      J’espere t’avoir un peu eclairé :)

  • Reply Caroline T 21 avril, 2015 at 19 h 15 min

    Bonjour Johanna,
    Je lis ton blog depuis plusieurs mois avec énormément d’intérêt.
    Je suis en fin de 2ème jour de jeûne (démarré lundi donc). Pour l’instant tout va bien physiquement. Bon au niveau alimentaire, c’est assez frustrant, mais ça se fait. J’espère que je ne vais pas passer une nuit d’enfer …puisque tu dis avoir passé une très mauvaise deuxième nuit.
    Ma question concerne la monodiète. J’ai profité que mes enfants soient en vacances, pour m’accorder ce jeûne. Mais ils rentrent vendredi soir, ce qui va m’imposer une reprise alimentaire jeudi, vendredi et samedi. De toutes façons, j’ai peur de trop maigrir, car je suis assez mince et après seulement 2 jours, j’ai déjà perdu 2,5 kg.
    Ma question est la suivante : serait-il bénéfique de poursuivre mon jeûne par une monodiète pour en avoir un vrai bénéfice, sans avoir une trop grande perte de poids ? Car après 3 jours de jeûne le bénéfice est moindre, est-ce que tu recommanderais de continuer par une monodiète de pomme, par exemple ? Plus conciliable avec la vie de famille et moins pénalisante pour mon poids.
    Merci d’avance pour ta réponse

  • Reply Jeff 25 mai, 2015 at 20 h 07 min

    Bonjour,

    Vos conseils sont hallucinants. Lors d’un jeûne de 5 jours il est en effet préférable de faire une reprise alimentaire de la même durée mais la reprise que vous conseillez est dangereuse et ne convient pas du tout à tout le monde.

    Pour 5 jours :

    Premier jour : fruit exclusivement, ils sont ce qu’il y a de plus simple à digérer.
    Deuxième jour : fruits et légumes sans féculents. cela va repeupler la flore intestinale.
    Troisième jour : On peut rajouter Céréales à décompositions rapide comme le riz.
    Quatrième jour : On peut rajouter des lentilles et des pommes de terres.
    Cinquième jour : On peut enfin rajouter la viande qui contient les protéines les plus dures à digérer.

    On reprend de la force physique à partir de l’ingestion des premiers glucides du riz.

    Si ce n’est pas dangereux pour un jeûne de 5 jours. Pour un jeûne de deux semaines votre méthodes peut conduire à de graves problèmes. Il vous faudrait un peu lire sur le sujet avant de poster des conseils de ce type. Le jeûne est une discipline sérieuse et la reprise alimentaire également.

    Lorsque la durée du jeûne augmente on préconise une phase de descente + remontée = à la durée du jeûne. Une reprise de une semaine est suffisante pour s’assurer de pouvoir faire circuler les aliments complexes dans l’intestin.

    Une personne est déjà morte d’avoir manger une choucroute en rompant le jeûne. Il n’a pas pu évacuer ces aliments de son intestin, il a fallu une intervention lourde où on lui découpa le partie incriminée mais malheureusement la personne la pas survécu à l’opération.
    Vous pourrez en découvrir plus avec ce livre : http://www.amazon.fr/Je%C3%BBner-pour-sant%C3%A9-Nicole-Boudreau/dp/276402293X

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 25 mai, 2015 at 21 h 15 min

      Je pense que vous avez du mal lire mon article, car je dis que si on veut faire simple, on mange des fruits et légumes durant toute la reprise alimentaire en y intégrant petit à petit ce que vous dites…. Je ne comprends pas trop ce commentaire et ou il a pu être « dangereux »…
      Je l’expérimente moi meme depuis de nombreuses années et aucun soucis de mon côté.

  • Reply reino 7 octobre, 2015 at 12 h 02 min

    Bonjour, naturopathe depuis 15 ans je suis fervent défenseur du Jeûne que je pratique à chaque changement de saison… C’est le moment.
    Suivant mes disponibilités il va de 3 jours à 21 en été. Bien sur, il faut de l’expérience pour cela. Sachez néanmoins que le jeûne bien mené remplace allégrement les bistouris des chirurgiens en préservant votre santé vitale. Et comme vous l’écrivez si bien, il ne sert à rien de se forcer! Pour l’expérimenté, je conseille une mono diète de trois jours avec reprise alimentaire ‘normale’ et légère. Ensuite dès lors que votre démarche mentale s’engage, une journée par semaine, le jour le plus calme pour vous. Avec le temps, l’envie viendra d’aller plus loin, tout en douceur et respect de ce que vous êtes, mais rien n’est obligatoire.
    En une journée rien ne se passera de ‘terrible’, plus long effectivement le corps se ‘décrasse’ ce qui n’est pas toujours agréable, mais sachez que cela est salutaire. Il ne faut pas avoir de peurs irraisonnées, personne n’est mort de faire un jeûne si, bien sur, vous êtes en ‘bonne’ santé. N’oubliez pas de vous détendre, de marcher et boire de l’eau ce qui vous aidera à éliminer, sans oublier et ce n’est pas le plus agréable, le lavement intestinal avec de l’eau tiède et du gros sel. ( la pochette de la cure xzantis est bien adaptée) Massez-vous le ventre du haut en bas afin de bien évacuer.
    Quoi qu’il soit été écrit plus haut, la reprise alimentaire que vous conseillez est parfaite, il suffit de la suivre en toute sérénité. Je vous souhaite de vivre cette expérience et de profiter des bienfaits du jeûne tout au long de votre vie. Et si vous avez des ados, n’hésitez pas à les initier pour leur bien.

  • Reply Isadora 11 octobre, 2015 at 21 h 56 min

    Merci.

  • Reply Lilou 1 décembre, 2016 at 11 h 46 min

    L’article date, je doute donc d’une réponse mais tente ma chance au cas ou.
    Je suis en plein jeune hydrique, malheureusement celui ci vas devoir subir une coupure d’ici 1 semaine et pour cause j’ai un événement inratable au quel je vais devoir manger. Je voulais savoir comment faire ? Quel aliment seront vraiment impossible à manger ? Il y auras un gâteaux est ce que un mini morceauX ( 2 ou 3 bouché histoire de ) à la fin du repas risque de me faire quelque chose ?
    Je ne sais malheureusement pas du de quoi seras composé le menu, je sais qu’il y auras une salade composé avec notamment des tomates, laitue, comcombre, et fromage ( des fois du jambon ), est ce aussi risquer ? Sachant que c’est le plus diet qu’il y auras malheureusement.
    Puis je ensuite reprendre mon jeune des le lendemain ?

    Deuxième question, je devrais ensuite le casser de nouveau ( mais définitivement cette fois ci je pense ) au reveillon de Noël, j’avais pensé comme menu faire des pomme de terre et carrotte à la vapeur, du poisson à la vapeur, et une salade composé de tomates cerise ou tomates, comcombre, laitue. Est ce adapté ? Je ne prendrais pas de dessert mis à part peut être du fruit type ananas ou melon etc.

    • Reply Johanna, Une Toute Zen 4 décembre, 2016 at 0 h 09 min

      Salut Lilou
      Deja bravo pour ton jeune hudrique car ce n’est pas facile forcement…
      Voici ce que j’en pense mais tu as le libre arbitre et tu fais les choix surtout en fonction de toi…
      Un jeune hydrique ne dois pas etre fait trop longtemps, apres est ce un jeune modifié (avec jus…) ou de l’eau seulement et rien d’autre ? si tu sais qu’a telle date tu as un repas et que tu dois casser ton jeune, perso, je commencerai a remanger quelques jours avant histoire de réhabituer ton organisme petit a petit. Remanger n’importe quoi d’un coup n’est pas franchement le mieux car cela t’enlebera tout les benefices du jeune, c’est dommage. Cela ne te tuera pas et il n’y a rien de vraiment dangereux non plus (au pire tu auras des ballonnements, maux de ventre si ce que tu as mangé ne passe pas). Manger doit etre un vrai plaisir, manger de la qualité et des quantités raisonnables.
      Si j’ai bien compris tu veux reprendre le jeune apres, moi sincerement je le ferai apres les fetes si j’etais toi, ca sera plus simple a gerer pour toi et ton corps :-)
      Bien sur cela n’engage que moi, testes et tu verras bien, on sait mieux que quiquonque quoi faire.
      Belle continuation

  • Reply reino 19 janvier, 2017 at 17 h 25 min

    Bonjour à toutes et à tous, j’en suis adepte et depuis de nombreuses années. Je remarque que ce blog n’est plus trop alimenté et c’est bien dommage. Concernant le jeûne, comme vous avez pu me lire je le fais à chaque changement de saison même à bientôt 60 ans. Cette pratique d’hygiène de vie fait sans doute que je sois en excellente santé. Lors de mon bilan sanguin annuel, mon toubib ‘classique’ n’en revient pas de constater à quel point je suis en forme. Bien sûr, que d’être naturopathe cela aide. Pourtant j’ai des défauts, et oui, je suis, ‘ vapoteur’ après avoir été fumeur pendant 35 ans. Ceci pour vous expliquer qu’il ne faut pas se prendre pour Dieu, car l’imparfait fait partie intégrante de la vie et que surtout il ne faut pas devenir ‘un extrémiste’ de l’hygiène de vie, mais être heureux de savoir faire ce que l’on peut. Alors le jeûne d’un jour au commencement est déjà un grand pas vers la liberté de vouloir être en meilleure santé possible à son niveau. Puis avec le temps, l’expérience, vous pourrez à n’en pas douter, aller jusqu’à vos propres limites. Une semaines, deux trois… Sont réellement possible, après bien des années évidemment et que vous soyez aussi en excellente santé, détendu (e), déterminé(e) et surtout pas dans l’excès. Pour ma part, et je suis sans doute un des rares naturopathe à l’écrire, mangez de tout, mais un peu. Finissez toujours vos repas avec une légère faim et ne vous laissez pas manipuler par toutes ces pub idiotes qui ne remplissent les poches que des trusts d’alimentation industrielle et autre. Il est temps de stopper nette cette consommation de tout à outrance et de préparer un avenir serein avec moins mais de qualité. Je suis végétarien depuis une vingtaine d’années et pourtant, lorsque je suis invité et qu’il y a de la viande, et bien, j’en mange. Cela ne me fera pas de mal, ne me rendra pas malade et l’ambiance des convives sera parfaite. Ne brusquez personne et ne vous brusquez pas vous-même! Tout ceci pour vous dire que j’en suis à mon 5 éme jour de jeûne hivernal qui devrait se poursuivre pour 5 jours dans la quiétude et le bonheur de me savoir en excellent forme. Ensuite, quelques jours au pays Basque face à l’océan, en cette saison, aussi c’est magique. Soyez heureux et excellente année 2017. Jack

  • Reply Nicolas edouard 28 janvier, 2017 at 13 h 50 min

    Slt je suis actuellement à 25 jours de jeûne en suivant la méthode de bushinger. C’est mon premier jeûne et je suis surpris par cette sensation de bien être intérieur et extérieur, je sens vraiment que mon corp se régénère au fur et à mesure. Je pesais 100 kg au début et je suis descendu à 84 kg sachant que je mesure 1.80 et que mon pois moyen devrai etre de 75 kg il me reste encore des reserves pour continuer quelques jour. Voila ma question pendant combien de temps je pourrai jeûner sans mettre en cause ma santé ? Est ce qu’il est possible de jeuner 2 fois dans l’année afin de stoper maintenant et de stabiliser cette perte de pois dans un premier temps en respectant une hygiène alimentaire a 1500 kcal avec du sport et refaire un deuxième jeûne 6 mois plus tard afin de reperdre les 10 kilos restant.
    Merci pour ton blog qui m’a permit de me guider en partit pendant cette aventure

  • Reply mahrez marzouki 13 février, 2017 at 6 h 41 min

    bonjour,

    j’ai commencé à jeûner depuis l’âge de mes 16 ans en faisant le ramadan.(entre le levé et le couché du soleil on ne mange rien et on ne boit rien du tout . on se nourrit au coucher du soleil et ce pendant 30 jours).

    depuis l’année passé j’ai commencé à jeûner 1 jours par semaine ( pdt 40h avec de l’eau uniquement ) pendant plusieurs mois. Et parfois je jeûnais 3 jours d’affilé.

    donc mon organisme est habitué au jeûne hydrique.

    cette fois j’ai essayé le jeûne à sec, et j’ai jeûner 3 jours de suite.

    et j’ai rompu hier, en commençant par boire à 2h du mat. 2 verres d’eau, 1h après une compote de pomme, à 7h 1 poire cru.

    à9h j’ai couru 6km. à 11h une banane. à 13h une petite salade verte en entrée, en plat des légumes cuits avec des pizza à pâtes très fine ( comme une crêpe ).

    à 17h j’était en famille pour fêter l’anniversaire de mon neveu, donc un morceau de gâteau !!!

    je pense avoir exagéré, mais je suivais mon corps, j’ai mangé souvent mais à petite quantité.

    j’ai l’impression que je n’ai plus d’intestin, car je ne sens pas la digestion, alors quand temps normal, après une repas je sens mes intestins qui gargouillent.

    dois je m’alerter ou c’est normal ??

    merci d’avance de votre réponse.

    bàv

  • Reply Joséphine Mertenat 19 février, 2017 at 21 h 23 min

    Bonjour tout le monde,
    Etant une adepte du Jeûne depuis plus de 20 ans, à raison de 2 à 3 fois par ans, entre 7 à 11 jours suivis, je tiens vous féliciter pour ce site, qui est très bien fait: bravo!
    Je me permets ces réponses-cis:
    Un petit mot à Nicolas Edouard: Bravo pour votre grande perte de poids, et oui, bien sûr, vous pouvez jeûner 2 fois par an.
    Un petit mot à Mahrez Marzouki: Le ramadan n’est pas un jeûne, il ne faut pas tout mélanger. Ce que vous faites pendant le ramadan, est un simple jeune comme tout le monde le pratique pendant la nuit en dormant, soit quelques heures sans manger ni boire. Un jeûne, c’est plusieurs jours (Minimum 1 jour, soit 24h), sans rien manger, mais en buvant. Et fait attention: Il n’est pas bon du tout de ne rien boire; ne pas manger, « OK », mais ne rien boire, non.
    Meilleures salutations à vous tous.

  • Reply Sandrine d'Anjou 6 mars, 2017 at 19 h 08 min

    Bonsoir,
    Après la lecture du petit bouquin « Mange Jeune Maigris », mon choix s est porté sur des jeûnes par tranche de 12 h. J ai droit à 500 calories : 250 le matin et 250 le soir. Nourriture saine, plus de sucres rapides, legumes, fruits, viande blanche et poisson autorisés. Pendant la journée je bois de la tisane drainante.
    Et ça me va très bien ! Pas de crise dure d acidose (un très léger mal de tête en jour 2 et 3) et je mange avec mon compagnon le soir.
    Je vise une semaine et j en suis à mon jour 4. Le plus dur est passé j ai perdu plus de 2 kilos en 4 jours.
    Le bouquin propose ensuite de se tenir à 1 ou 2 jours de jeûne à vie…
    Ce que je compte faire pour perdre encore du poids puis le stabiliser mon poids.
    L expérience est très intéressante en tout cas, au moment de manger je n’avance pas l heure du dîner ni ne me jette pas sur la nourriture mais au contraire j essaye de faire durer l instant !!
    Très positif tout ça donc, pour le moment…

  • Ecrire un petit mot