Randonnées

En Vibram Five Fingers

J’en avais déjà entendu parler de ces fameuses chaussures à 5 doigts.
Je me suis donc laisser tenter et j’ai acheté une paire. J’enfile donc ma paire de Vibram. Le fait d’avoir tous les orteils séparés est assez nouveau, j’ai l’impression que mes doigts de pieds se redressent. Au niveau de la course à pied, je sens un réel changement :

Avant c’est ma chaussure qui amortissait l’impact, maintenant c’est mon corps qui amortit et donc la façon de courir est totalement différente. Dans une chaussure typique de course à pied, le talon est élevé par rapport à l’avant du pied. Avec Fivefingers, le pied est à plat sur le sol, donc il n’y a pas de semelle à air, gel ou autre. Si en courant vous atterrissez sur votre talon avec beaucoup de force, vous allez devoir changer votre technique. Le corps humain n’a pas évolué naturellement pour un atterrissage avec force sur le talon, surtout en courant. Faites le test : mettez vous pied nus, sautez et essayez d’atterrir sur les talons, vous verrez que c’est impossible ou alors vous vous ferez mal ! Il faut donc évoluer vers une foulée avec un atterrissage sur le milieu du pied. Dans ce cas, votre voûte plantaire et la construction biomécanique naturelle du pied, ainsi que la cheville et le genou, prendront le relais pour fonctionner comme amortisseur. La distribution de l’énergie et de la force se fait de manière plus logique et plus efficace.

On court donc de manière beaucoup plus souple

J’ai eu la nette impression que mon corps se replaçait, que mes os travaillaient et se remettaient en place tous seuls

J’ai beaucoup plus d’endurance qu’avec des chaussures de courses classiques. J’ai couru 8 km sans m’arrêter alors qu’avant j’aurai marché plusieurs fois. Le poids est un élément important dans la course à pied. Le fait d’avoir des chaussures Vibram très légères au pied est un réel atout.

En regardant l’émission sur Arte : Sommes-nous faits pour courir ?, j’ai compris que les chaussures trop amorties ne sont pas bonnes pour nous. Les grands marathoniens sont des africains et en Afrique, ils courent nus pied, sans chaussures. Le pied des africain est habitué dès le plus jeune âge à être en contact naturel avec le sol, ainsi le pied s’endurcit naturellement. En occident, on nous met des chaussures dès le plus jeune âge, bien souvent, alors qu’on ne marche pas encore… Et donc le pied étouffe, il n’est plus en contact naturel avec le sol et il est fragilisé. On attrape des cors, des ampoules, des champignons, etc.

Questions fréquentes

Est ce que vous sentez les cailloux par terre ?

Oui on les sent, mais ça n’est absolument pas dérangeant, le pied s’adapte et on a quand même une semelle. Cela fait comme un massage de la voute plantaire.

Qui fabrique ses chaussures ?

Vibram, ils sont très réputés pour leurs semelles de randonnées de très haute qualité.

Vous courrez avec ça ? Vous êtes fous !!

Au début surement !! Mais ensuite, on se rend compte qu’on change totalement notre façon de courrir, on court sur la pointe des pieds, comme les félins ! Attention au debut car on a des courbatures assez fortes aux mollets, bien s’étirer. Si l’on prend le cas des marathoniens kenyans, ils courent pieds nus chez eux et sont les champions en athlétisme.

 

[youtube width= »600″ height= »365″ video_id= »ze524hvTRLs »]

Essayez, vous ne serez pas déçus !! Et pour ceux qui ne sont pas sportifs, ce sont des très bonnes chaussures pour l’intérieur, pour trainer chez soi.